Accueil santé A à Z Quelle est la différence entre le bon et le mauvais cholestérol?

Quelle est la différence entre le bon et le mauvais cholestérol?

81
0
Comprendre ces deux concepts clés pour un cœur en santé

« Cholestérol » est l’un de ces mots que nous connaissons tous mais que nous ne connaissons pas vraiment … Tu sais? Vous avez probablement entendu parler du bon et du mauvais cholestérol, ainsi que du cholestérol élevé et faible, mais vous n’êtes peut-être pas tout à fait sûr de ce que ces termes signifient réellement quand il s’agit de votre santé.

Le cardiologue Leslie Cho, MD, est là pour vous aider, décrivant ce que vous devez savoir sur le cholestérol en termes simples et faciles à comprendre.

Elle explique que les lipoprotéines de basse densité (LDL), parfois appelées « mauvais cholestérol », provoquent l’accumulation de dépôts graisseux dans vos artères. Les lipoprotéines de haute densité (HDL), ou « bon cholestérol », aident en fait à éliminer le mauvais cholestérol de votre corps.

Entrons dans le vif du sujet, n’est-ce pas?

HDL vs LDL : ce qu’il faut savoir

Le Dr Cho vous révèle un petit secret pour vous aider à vous rappeler quel type de cholestérol est lequel: « HdL est un bon cholestérol, alors pensez H pour heureux », dit-elle. Le mauvais cholestérol est appelé LDL – L pour moche. »

LDL, la substance moche, provoque l’accumulation de plaque dans vos vaisseaux sanguins, ce qui les rend durs et étroits. Cela réduit ou même bloque le flux de sang et d’oxygène dont votre cœur a besoin, ce qui peut conduire à:

Votre HDL – le type de cholestérol heureux – fait de son mieux pour sauver la journée. « Il fait le tour de votre corps comme un petit aspirateur, aspirant le cholestérol des vaisseaux sanguins », explique le Dr Cho.

C’est un peu déroutant que les bonnes et les mauvaises choses aient des noms aussi similaires. Mais essayez de vous rappeler que votre cholestérol heureux essaie de dégager un chemin afin que votre mauvais cholestérol ne puisse pas nuire à votre corps.

Quels sont les niveaux normaux de HDL et de LDL?

Maintenant que vous connaissez ces deux types de cholestérol, voici quelque chose d’autre à garder à l’esprit: Lorsque vous entendez parler de cholestérol élevé et faible (comme dans les aliments riches en cholestérol ou les moyens de réduire votre cholestérol), ces termes se réfèrent presque toujours au LDL, ou le mauvais cholestérol.

Pour garder votre corps à son meilleur, vous voulez avoir des niveaux élevés de HDL et de faibles niveaux de LDL. Pensez-y: vous ne voulez pas trop de mauvais cholestérol, et vous voulez des niveaux suffisamment élevés de bon cholestérol pour qu’il puisse faire son travail en combattant les mauvaises choses.

Alors, où devrait être votre taux de cholestérol? Le Dr Cho intervient.

Niveaux de HDL

Idéalement, vous voulez que votre taux de bon cholestérol soit de 60 mg / dL (milligrammes par décilitre) ou plus, bien qu’une plage standard soit de 40 mg / dL à 59 mg / dL. Lorsque vos niveaux de HDL tombent en dessous de 40, vous courez un risque accru de maladie cardiaque.

Dans de rares cas, vous pouvez avoir des niveaux très élevés de HDL qui ne font pas ce qu’ils devraient être. « Certaines personnes ont un HDL dysfonctionnel », explique le Dr Cho. « Dans ce cas, vous avez des niveaux très élevés de bon cholestérol, mais il fait essentiellement le tour de votre corps et ne fait rien. »

Niveaux de LDL

Il est important de garder ce nombre bas pour réduire le risque de divers problèmes de santé associés à un taux de cholestérol élevé. Et plus tôt vous commencerez à garder un œil sur ce nombre, mieux ce sera – une étude montre qu’avoir un taux de cholestérol élevé dès le plus jeune âge augmente vos risques.

« Quand nous sommes nés, notre mauvais cholestérol est quelque part autour de 10, et à mesure que nous vieillissons, il continue d’augmenter », Dr Cho. « Lorsque nous examinons les études épidémiologiques et génétiques, nous constatons que les personnes ayant des niveaux très élevés de LDL ont souvent des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. »

Les niveaux idéaux de LDL varient en fonction de votre âge, de votre sexe et de votre état de santé, mais pour la plupart, voici ce qu’il faut viser:

  • Si vous n’avez pas de maladie cardiaque : Le nombre optimal de LDL est de 100 mg / dL ou moins.
  • Si vous avez ou êtes à risque élevé de maladie cardiaque : Si vous souffrez d’une maladie du cœur ou des vaisseaux sanguins et que vous courez un risque très élevé (comme si vous souffrez du syndrome métabolique), votre fournisseur de soins de santé voudra que votre taux de LDL soit encore plus bas – 70 mg / dL ou moins.

Comment le cholestérol est-il testé?

Un panneau lipidique est un test sanguin qui mesure votre cholestérol total et brise votre taux de bon et de mauvais cholestérol (avec vos triglycérides, une autre pièce importante du puzzle du cholestérol). Dans certains cas, vous devrez jeûner pendant 10 à 12 heures avant ce type de test, mais les options de test sans jeûne sont maintenant de plus en plus disponibles.

« Il s’agit d’un test sanguin simple et de routine », explique le Dr Cho. « Beaucoup de gens font même ce type de test sanguin lors de salons de la santé de dépistage au travail. »

Votre taux de cholestérol devrait être testé tous les cinq ans environ, à partir de l’âge de 20 ans. Mais si vous êtes considéré comme à haut risque de maladie cardiaque ou si vous avez d’autres problèmes de santé pertinents, votre médecin voudra tester vos niveaux plus souvent.

Comment augmenter le bon cholestérol et abaisser le mauvais cholestérol

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour améliorer votre taux de cholestérol.

  • Diète: Adoptez un style d’alimentation sain pour le cœur en vous concentrant sur les bonnes graisses, en augmentant votre apport en fibres et en réduisant votre consommation de viande rouge. L’élimination des gras trans va un long chemin.
  • Exercice: Dites adieu à un mode de vie sédentaire et essayez d’obtenir 30 minutes d’exercice modéré ou de haute intensité au moins cinq jours par semaine.
  • Médicaments abaissant les LDL: Si les efforts naturels ne fonctionnent pas, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour vous aider à obtenir votre taux de cholestérol là où il devrait être.
Article précédentL’hypercholestérolémie héréditaire
Article suivantComment réagir devant une crise cardiaque?