Accueil maladies et médicaments Le cholestérol : symptômes, causes, prévention et Traitement

Le cholestérol : symptômes, causes, prévention et Traitement

344
6
taux de cholestérol élevé
Photo de Jane D. provenant de Pexels

Aperçu

Le cholestérol est une substance cireuse présente dans votre sang. Cependant votre corps a besoin de cholestérol pour construire des cellules saines, mais des taux élevés de cholestérol peuvent augmenter votre risque de maladie cardiaque.

Avec un taux de cholestérol élevé, vous pouvez développer des dépôts graisseux dans vos vaisseaux sanguins. Finalement, ces dépôts se développent, ce qui rend difficile la circulation de suffisamment de sang dans vos artères. Parfois, ces dépôts peuvent se briser soudainement et former un caillot qui provoque une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Cependant un taux de cholestérol élevé peut être hérité, mais il est souvent le résultat de choix de mode de vie malsains, ce qui le rend évitable et traitable. Une alimentation saine, une activité physique régulière et parfois des médicaments peuvent aider à réduire le taux de cholestérol élevé.

Symptômes

Un taux de cholestérol élevé ne présente aucun symptôme. Un test sanguin est le seul moyen de détecter si vous l’avez.

Quand voir un médecin

  • Demandez à votre médecin si vous devez subir un test de cholestérol. Les enfants et les jeunes adultes sans facteur de risque de maladie cardiaque sont généralement testés une fois entre 9 et 11 ans et de nouveau entre 17 et 19 ans. Le nouveau test pour les adultes sans facteur de risque de maladie cardiaque est généralement effectué tous les cinq ans.
  • Si les résultats de vos tests ne sont pas dans les plages souhaitables, votre médecin peut recommander des mesures plus fréquentes. Votre médecin peut également vous suggérer des tests plus fréquents si vous avez des antécédents familiaux d’hypercholestérolémie, de maladie cardiaque ou d’autres facteurs de risque, tels que le tabagisme, le diabète ou l’hypertension artérielle.

Les causes

Le cholestérol est transporté dans votre sang, attaché aux protéines. Cette combinaison de protéines et de cholestérol est appelée lipoprotéine. Il existe différents types de cholestérol, en fonction de ce que transporte la lipoprotéine. Elles sont:

  • Lipoprotéine de basse densité (LDL). Le LDL, ou «mauvais» cholestérol, transporte les particules de cholestérol dans tout votre corps. Le cholestérol LDL s’accumule dans les parois de vos artères, les rendant dures et étroites.
  • Lipoprotéine de haute densité (HDL). Le HDL, ou «bon» cholestérol, ramasse l’excès de cholestérol et le ramène dans votre foie.
    Egalement un profil lipidique mesure généralement les triglycérides, un type de graisse dans le sang. Cependant avoir un taux élevé de triglycérides peut également augmenter votre risque de maladie cardiaque.

Les facteurs que vous pouvez contrôler – tels que l’inactivité, l’obésité et une mauvaise alimentation – contribuent à un taux de cholestérol élevé et à un faible taux de cholestérol HDL. Des facteurs indépendants de votre volonté peuvent également jouer un rôle. Par exemple, votre constitution génétique peut empêcher les cellules d’éliminer efficacement le cholestérol LDL de votre sang ou amener votre foie à produire trop de cholestérol.

Facteurs de risque

Les facteurs qui peuvent augmenter votre risque de mauvais cholestérol comprennent:

  • Une mauvaise alimentation. Manger des graisses saturées, présentes dans les produits animaux, et des graisses trans, que l’on trouve dans certains biscuits et craquelins cuits dans le commerce et dans le maïs soufflé au micro-ondes, peut augmenter votre taux de cholestérol. Les aliments riches en cholestérol, comme la viande rouge et les produits laitiers riches en matières grasses, augmenteront également votre taux de cholestérol.
  • Obésité. Avoir un indice de masse corporelle (IMC) de 30 ou plus vous expose à un risque de cholestérol élevé.
    Le manque d’exercice. L’exercice aide à augmenter le HDL de votre corps, ou «bon» cholestérol, tout en augmentant la taille des particules qui composent votre LDL, ou «mauvais» cholestérol, ce qui le rend moins nocif.
  • Fumeur. Le tabagisme endommage les parois de vos vaisseaux sanguins, ce qui les rend plus enclins à accumuler des dépôts graisseux. Le tabagisme peut également abaisser votre taux de HDL, ou «bon» cholestérol.
  • Âge. Parce que la chimie de votre corps change avec l’âge, votre risque d’hypercholestérolémie augmente. Par exemple, en vieillissant, votre foie devient moins capable d’éliminer le cholestérol LDL.
  • Diabète. Une glycémie élevée contribue à des niveaux plus élevés d’un cholestérol dangereux appelé lipoprotéine de très basse densité (VLDL) et à une baisse du cholestérol HDL. Une glycémie élevée endommage également la muqueuse de vos artères.

Complications

Un taux de cholestérol élevé peut provoquer une accumulation dangereuse de cholestérol et d’autres dépôts sur les parois de vos artères (athérosclérose). Ces dépôts (plaques) peuvent réduire le flux sanguin dans vos artères, ce qui peut entraîner des complications, telles que:

  • Douleur thoracique. Si les artères qui irriguent votre cœur en sang (artères coronaires) sont affectées, vous pourriez avoir des douleurs thoraciques (angor) et d’autres symptômes de maladie coronarienne.
  • Attaque cardiaque. Si les plaques se déchirent ou se rompent, un caillot sanguin peut se former au site de rupture de la plaque – bloquant le flux sanguin ou se libérant et obturant une artère en aval. Si le flux sanguin vers une partie de votre cœur s’arrête, vous aurez une crise cardiaque.
  • Coup. Semblable à une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral survient lorsqu’un caillot sanguin bloque la circulation sanguine vers une partie de votre cerveau.

La prévention

Les mêmes changements de mode de vie sains pour le cœur qui peuvent abaisser votre taux de cholestérol peuvent vous empêcher d’avoir un taux de cholestérol élevé en premier lieu. Pour aider à prévenir un taux de cholestérol élevé, vous pouvez:

  • Adoptez un régime pauvre en sel qui met l’accent sur les fruits, les légumes et les grains entiers
  • Limitez la quantité de graisses animales et utilisez les bonnes graisses avec modération
  • Perdez des kilos en trop et maintenez un poids santé
  • Arrêter de fumer
  • Faites de l’exercice la plupart des jours de la semaine pendant au moins 30 minutes
  • Boire de l’alcool avec modération, voire pas du tout
  • Gérer le stress

Diagnostic

Un test sanguin pour vérifier le taux de cholestérol – appelé panneau lipidique ou profil lipidique – rapporte généralement:

  • Cholestérol total
  • LDL
  • HDL
  • Triglycérides – un type de graisse dans le sang

Pour des mesures plus précises, ne mangez ni ne buvez rien (autre que de l’eau) pendant neuf à 12 heures avant le prélèvement sanguin.

Traitement

Les changements de mode de vie tels que l’exercice et une alimentation saine sont la première ligne de défense contre un taux de cholestérol élevé. Mais, si vous avez apporté ces changements importants à votre mode de vie et que votre taux de cholestérol reste élevé, votre médecin pourrait vous recommander des médicaments.

Le choix du médicament ou de la combinaison de médicaments dépend de divers facteurs, notamment vos facteurs de risque personnels, votre âge, votre état de santé et les effets secondaires possibles des médicaments. Les choix courants incluent:

  • Statines. Les statines bloquent une substance dont votre foie a besoin pour fabriquer du cholestérol. Cela amène votre foie à éliminer le cholestérol de votre sang. Les statines peuvent également aider votre corps à réabsorber le cholestérol des dépôts accumulés sur les parois de vos artères, inversant potentiellement la maladie coronarienne.
  • Résines liant les acides biliaires. Votre foie utilise le cholestérol pour fabriquer des acides biliaires, une substance nécessaire à la digestion. Les médicaments cholestyramine (Prevalite), colesevelam (Welchol) et colestipol (Colestid) abaissent indirectement le cholestérol en se liant aux acides biliaires. Cela incite votre foie à utiliser l’excès de cholestérol pour produire plus d’acides biliaires, ce qui réduit le taux de cholestérol dans votre sang.
  • Inhibiteurs de l’absorption du cholestérol. Votre intestin grêle absorbe le cholestérol de votre alimentation et le libère dans votre circulation sanguine. Le médicament ézétimibe (Zetia) aide à réduire le cholestérol sanguin en limitant l’absorption du cholestérol alimentaire. L’ézétimibe peut être utilisé avec un médicament à base de statine.
  • Médicaments injectables. Une nouvelle classe de médicaments, appelée inhibiteurs de la PCSK9, peut aider le foie à absorber plus de cholestérol LDL – ce qui réduit la quantité de cholestérol circulant dans votre sang. L’alirocumab (Praluent) et l’evolocumab (Repatha) peuvent être utilisés chez les personnes atteintes d’une maladie génétique entraînant des taux très élevés de LDL ou chez les personnes ayant des antécédents de maladie coronarienne et intolérantes aux statines ou à d’autres médicaments contre le cholestérol.

Remèdes maison et mode de vie

Les changements de mode de vie sont essentiels pour améliorer votre taux de cholestérol. Pour réduire vos chiffres, essayez ce qui suit:

  • Perdez des kilos en trop. Perdre même 5 à 10 livres peut aider à réduire le taux de cholestérol.
  • Ayez une alimentation saine pour le cœur. Concentrez-vous sur les aliments à base de plantes, y compris les fruits, les légumes et les grains entiers. Limitez les graisses saturées, présentes dans la viande rouge et les produits laitiers riches en matières grasses, et les graisses trans, présentes dans de nombreux aliments transformés.
  • Les graisses monoinsaturées – présentes dans les huiles d’olive et de canola – sont une option plus saine. Les avocats, les noix et les poissons gras sont d’autres sources de graisses saines.
  • Exercice régulier. Avec l’accord de votre médecin, faites au moins 30 minutes d’exercice d’intensité modérée cinq fois par semaine ou d’exercice vigoureux cinq fois par semaine.
  • Ne fumez pas. Si vous fumez, trouvez un moyen d’arrêter.
Article précédentDouleur au cou: causes possibles et traitement
Article suivantDry Needling vs l’acupuncture

6 Commentaires

  1. […] en tant que supplément, l’acide nicotinique est une forme de niacine utilisée pour réduire le taux de cholestérol et réduire votre risque de maladie cardiaque (1Source de […]

  2. […] Un taux de cholestérol élevé vous expose à un risque de maladie cardiaque. Pour réduire le mauvais cholestérol, vous devez limiter l’apport en graisses saturées à moins de 6% de vos calories quotidiennes. Cela se traduit par 12 grammes de graisses saturées par jour (sur un régime de 1 800 calories). […]

  3. […] sont-elles si importantes à inclure dans l’alimentation de votre enfant? Il peut réduire le cholestérol sanguin, prévenir le diabète et aider à déplacer les aliments dans le système digestif de […]

  4. […] Dr Cho vous révèle un petit secret pour vous aider à vous rappeler quel type de cholestérol est lequel: « HdL est un bon cholestérol, alors pensez H pour heureux », dit-elle. Le mauvais […]