Accueil COVID19 La COVID-19 peut avoir un impact sur votre fertilité

La COVID-19 peut avoir un impact sur votre fertilité

147
3
Se faire vacciner n’aura pas d’impact sur votre fertilité, mais attraper le virus pourrait:

Si vous espérez tomber enceinte, vous avez peut-être entendu des rumeurs selon lesquelles le vaccin contre la COVID-19 peut causer l’infertilité. Démystifions ce mythe dès le départ : aucune preuve scientifique crédible ne montre que le vaccin contre la COVID-19 a un impact négatif sur la fertilité.

« La vaccination contre la COVID-19 ne diminue pas la fertilité féminine », confirme Oluwatosin Goje, MD, spécialiste des maladies infectieuses obstétriciennes et gynécologiques et reproductrices. Ce qui peut avoir un impact sur votre fertilité, cependant, c’est de contracter la COVID-19 – ce qui signifie qu’il n’y a qu’une raison de plus pour vous faire vacciner.

Le Dr Goje parle de l’origine des rumeurs sur les vaccins, de ce que la science en dit vraiment et de ce que la COVID-19 peut faire pour votre fertilité.

D’où vient cette rumeur ?

En décembre 2020, un scientifique allemand s’est associé à un ancien employé de Pfizer pour partager une hypothèse sur le vaccin contre la COVID-19 et l’infertilité. Il a attiré l’attention des sceptiques des vaccins et a persisté – même s’il a depuis été réfuté par les chercheurs.

Le mythe est basé sur l’hypothèse que le vaccin pourrait amener votre corps à attaquer la syncytine-1, une protéine de votre placenta qui partage un petit morceau de code génétique avec la protéine de pointe du coronavirus.

Même si cette désinformation s’est avérée incorrecte, la rumeur a quand même pris une vie propre, car elle a été partagée et repartagée sur Internet.

Pourquoi la rumeur de l’infertilité ne peut pas être vraie

« La plupart des données publiées concordent avec les informations initiales selon lesquelles les vaccins n’affectent pas la fertilité », explique le Dr Goje. Elle partage une partie de la science qui démystifie ce mythe et explique l’innocuité du vaccin contre la COVID-19 pour les personnes enceintes qui veulent le devenir.

1. Le vaccin contre la COVID-19 n’a pas d’impact sur la conception

Une étude de janvier 2022 publiée dans l’American Journal of Epidemiology a examiné 2 000 couples essayant de concevoir sans traitement de fertilité. Les données ne montrent aucune différence dans la probabilité de conception entre les couples vaccinés et non vaccinés.

« Les chercheurs n’ont trouvé aucune association entre le vaccin contre la COVID-19 et des taux de fécondité plus faibles », explique le Dr Goje.

2. Le vaccin contre la COVID-19 n’affecte pas le placenta

Un fœtus ne peut pas survivre sans le placenta, qui se connecte à votre utérus pendant la grossesse. Si le vaccin attaquait réellement le placenta, explique le Dr Goje, nous assisterions à une augmentation des fausses couches chez les personnes vaccinées – ce qui n’est pas le cas.

« L’idée que le vaccin attaquerait le placenta a été démystifiée parce qu’il n’y a pas eu d’augmentation des fausses couches chez les femmes vaccinées », dit-elle.

3. Le vaccin contre la COVID-19 n’affecte pas les spermatozoïdes

Les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve que le vaccin ait un impact négatif sur les spermatozoïdes. « Deux études chez des couples subissant un traitement de fertilité n’ont trouvé aucune différence appréciable dans le volume de sperme, la concentration de spermatozoïdes ou la motilité mesurée avant et après la vaccination », ajoute le Dr Goje.

Comment la COVID-19 peut affecter votre fertilité

Obtenir le vaccin contre la COVID-19 n’aura pas d’impact sur votre fertilité, mais attraper le virus pourrait. Le Dr Goje décompose une partie de la science sur l’effet que l’infection à COVID-19 peut avoir sur les personnes enceintes ou qui tentent de le devenir.

La COVID-19 peut avoir un impact sur votre grossesse

Bien que le mythe affirme que le vaccin pourrait avoir un impact négatif sur le placenta, il semble que ce soit le virus qui le fasse réellement. Il a été démontré que le vaccin est sans danger pour les personnes enceintes, tandis que des études montrent que les personnes enceintes qui contractent la COVID-19 ont des taux plus élevés de:

  • Naissance prématurée.
  • Faible poids à la naissance.
  • Mortinaissance.

« Cela montre que la relation avec le placenta est en fait une préoccupation pour les femmes enceintes qui sont infectées, pas pour les femmes enceintes qui se font vacciner », explique le Dr Goje.

La COVID-19 peut causer des problèmes de fertilité masculine

L’étude de janvier 2022 a révélé que chez les couples qui tentaient de tomber enceinte, la conception était en baisse de 18% dans les trois mois suivant l’infection du partenaire masculin (ou du partenaire assigné à l’homme à la naissance [ABAB]).

Le Dr Goje dit que les médecins ne savent pas encore pourquoi, mais les chercheurs continuent d’étudier l’impact de la COVID-19 sur le corps, et des études ont rapporté quelques possibilités:

  1. Les effets de la fièvre: « Lorsque les gens contractent une infection, qu’il s’agisse de la COVID-19 ou de toute autre infection virale, avoir de la fièvre peut avoir un impact sur la formation de spermatozoïdes », dit-elle.
  2. Changements hormonaux: Certains niveaux d’hormones sont nécessaires pour la production de spermatozoïdes, mais la perturbation de l’hypothalamus, de l’hypophyse et des glandes gonadiques pourrait modifier ces niveaux.
  3. Troubles testiculaires: « L’une des hypothèses est que le virus est capable de pénétrer dans les testicules », explique le Dr Goje. Cela pourrait causer une perturbation temporaire de la capacité des testicules à fonctionner correctement.
  4. Problèmes d’inflammation: Les infections peuvent conduire à ce que les médecins appellent une « cascade inflammatoire », une réponse corporelle à la lutte contre les maladies graves. « Les chercheurs pensent que la cascade inflammatoire peut s’effondrer ou modifier la production de spermatozoïdes », explique le Dr Goje.

Quelques mois après avoir contracté la COVID-19, la fertilité masculine semble revenir à la normale. Mais si vous essayez de tomber enceinte, il est important de savoir comment l’infection de votre partenaire pourrait avoir un impact temporaire sur votre capacité à concevoir.

La COVID-19 peut causer des problèmes de thyroïde

À l’heure actuelle, nous savons que la COVID-19 peut déclencher divers problèmes de santé. Des études montrent que l’une de ces préoccupations est la thyroïdite subaiguë, une inflammation de la glande thyroïde qui peut survenir lorsque votre corps combat un virus. Cela conduit à une surproduction ou une sous-production d’hormones thyroïdiennes, ce qui peut, à son tour, avoir un impact sur votre capacité à tomber enceinte.

« Les troubles thyroïdiens affectent les cycles menstruels et la fertilité, il est donc possible que le dérèglement de la thyroïde dû à la COVID-19 puisse affecter indirectement la fertilité », explique le Dr Goje.

La science est claire : faites-vous vacciner

Que vous essayiez de tomber enceinte ou simplement de rester en bonne santé, toutes les données scientifiques vont dans le même sens : se faire vacciner contre la COVID-19 est le meilleur moyen de repousser les impacts les plus graves du virus. Si vous espérez concevoir, vous pouvez vous faire vacciner en toute confiance, sachant que c’est l’un des meilleurs moyens de protéger votre santé et votre fertilité.

Article précédent9 façons pour calmer vos pensées anxieuses
Article suivantRégime alimentaire sain pour votre coeur

3 Commentaires

  1. Traiter la COVID-19 à la maison : conseils de soins pour vous et les autres - santemedicals.com

    […] et que vous prenez soin de vous à la maison ou que vous prenez soin d’un être cher atteint de la  COVID-19 à la maison, vous pourriez avoir des questions. Comment savez-vous quand des soins d’urgence sont […]

  2. […] outre, de plus en plus de personnes se sont tournées vers les tests rapides à domicile de la COVID-19, qui ne sont en grande partie pas signalés. Un expert estime qu’en janvier et février, les […]