Accueil Nutrition et Remise en forme pour l’équilibre, la spasticité et plus encore

pour l’équilibre, la spasticité et plus encore

258
0

L’exercice et l’activité physique sont importants pour votre santé et votre bien-être. Si vous souffrez de sclérose en plaques (SEP), une maladie dans laquelle le système immunitaire attaque la gaine protectrice qui recouvre les fibres nerveuses et cause des problèmes de communication entre le cerveau et le reste de votre corps, vous constaterez peut-être que l’exercice n’est plus aussi facile qu’autrefois. a été.

Pensez à utiliser ces étirements et exercices pour augmenter votre niveau de forme physique et améliorer votre équilibre et votre coordination.

Consultez votre médecin avant de commencer un programme d’exercices. Votre médecin peut vous aider à créer un plan adapté à vos capacités et à votre style de vie.

Les étirements sont l’un des exercices les plus efficaces pour améliorer l’équilibre et la coordination. C’est aussi facile pour les personnes de tous les niveaux d’activité physique.

Les étirements peuvent aider à améliorer votre posture et à prévenir les douleurs associées à la SP. Des étirements doux peuvent également aider à réchauffer les muscles pour le mouvement. Ceci est important si vous avez été inactif pendant une longue période.

L’échauffement et le mouvement lent de vos muscles aideront également à prévenir les déchirures musculaires, les foulures et les entorses. Étirez-vous après vous être réveillé ou après avoir été assis pendant de longues périodes. Les étirements assis sont plus faciles et plus sûrs pour les débutants.

Exercice d’étirement : Marche des hanches

  1. Asseyez-vous sur une chaise solide, votre dos touchant le dossier de la chaise.
  2. Placez vos mains confortablement sur vos jambes.
  3. Soulevez lentement votre jambe gauche vers le haut, en laissant le genou plié.
  4. Maintenez la position en comptant jusqu’à 5 (ou aussi longtemps que vous le souhaitez), puis ramenez votre pied au sol.
  5. Répétez avec l’autre jambe.

Le Pilates peut être une excellente option pour une personne présentant les premiers symptômes de la SEP. Les exercices de Pilates peuvent aider à activer les petits muscles stabilisateurs qui rendent le mouvement humain possible, dit Dani Chanteurentraîneur personnel certifié.

« [The roll-up] est un excellent exercice pour activer les muscles abdominaux profonds responsables de la stabilisation de la colonne vertébrale », explique Singer. « Le maintien de cette fonction est vital pour l’équilibre, qui peut être l’un des plus grands limiteurs pour les personnes atteintes de SEP avancée. »

Exercice Pilates : Roulements

  1. Allongez-vous sur un tapis avec les jambes droites. Tendez la tête au-dessus de la tête et tenez l’extrémité du tapis du bout des doigts.
  2. Expirez et essayez de ramener votre ventre vers le sol.
  3. Toujours en tenant le tapis, décollez lentement les omoplates et le haut du dos du sol, tout en repoussant doucement la tête dans le tapis.
  4. Faites une pause de deux secondes, en essayant de ressentir cette contraction dans les abdominaux.
  5. Inversez lentement le mouvement en abaissant le haut du dos jusqu’au sol.

La spasticité est l’un des symptômes les plus courants de la SEP. La condition peut aller d’une légère tension musculaire à une douleur ou une tension dans et autour des articulations, à des spasmes incontrôlables des extrémités, généralement des jambes.

La libération du tendon d’Achille aide à relâcher la tension dans le soléaire, un muscle du mollet qui est principalement utilisé pour pousser sur le sol pendant la marche. Souvent, les personnes atteintes de SEP ont une mobilité réduite lorsque ce muscle devient raide, explique Singer.

Exercice de spasticité : relâchement du tendon d’Achille

  1. Assis sur une chaise ou sur le sol, étendez une jambe et enroulez une bande ou une sangle autour de la pointe de ce pied.
  2. Allongez votre colonne vertébrale en vous asseyant droit et en tirant doucement votre ventre vers votre colonne vertébrale.
  3. En maintenant cette posture du haut du corps, tirez lentement sur la bande ou la sangle, en tirant votre pied vers vous. Le mouvement doit se produire au niveau de l’articulation de la cheville, allongeant les muscles hyperactifs à l’arrière de la jambe et du talon.

Pour aider à renforcer les muscles des jambes, le coup de pied assisté nécessite l’aide d’un praticien, d’un ami ou d’un membre de la famille, explique Singer.

Exercice pour les jambes : coups de pied assistés dans les fesses

  1. Tenez-vous debout et tenez-vous au dossier d’une chaise avec les deux mains pour vous soutenir.
  2. Soulevez votre talon derrière vous et essayez de toucher vos fesses. Le mouvement doit se produire au niveau de l’articulation du genou.
  3. Lorsque vous ne pouvez pas monter plus haut, demandez à une amie de vous aider doucement avec ses mains pour soulever votre talon le plus haut possible, sans gêne.
  4. Abaissez votre pied vers le sol aussi lentement que possible.

La raideur de la ceinture scapulaire peut être une cause importante de douleur et d’immobilité chez les personnes atteintes de SEP, dit Bretagne Ferri, ergothérapeute. En faisant des levées de bras pour étirer les articulations de l’épaule, vous travaillez pour garder les articulations lubrifiées afin qu’elles puissent rester lâches et flexibles.

Exercice sur chaise : Bras soulever

  1. Alors qu’il était assis sur une chaise avec votre colonne vertébrale droite et haute contre le dossier de la chaise, déplacez un bras sur le côté.
  2. Amenez ce même bras complètement au-dessus de votre tête tout en gardant tout votre bras droit.
  3. Une fois que votre bras est au-dessus de votre tête, maintenez-le là tout en prenant une inspiration pleine et profonde et en laissant ce même souffle expirer.
  4. Ramenez votre bras vers le bas pour vous reposer à vos côtés.

La force des muscles posturaux est cruciale pour les personnes atteintes de SEP, dit Tim Liu, entraîneur personnel et coach en nutrition. La force et les muscles sont perdus dans ces zones à mesure que la maladie progresse. Les exercices de rangée debout peuvent aider à renforcer ces muscles.

Exercice de musculation : Rangée debout

  1. Enroulez une bande d’exercice autour d’un poteau ou d’une tige et saisissez les poignées de la bande. Reculez de quelques pas du poteau.
  2. En gardant votre tronc serré avec vos genoux souples, tirez les poignées vers vous jusqu’à ce que vos épaules soient alignées avec vos coudes.
  3. Serrez vos omoplates ensemble, puis redressez vos bras pour revenir à la position de départ.

L’exercice et l’activité physique peuvent aider à gérer de nombreux symptômes de la SEP. Des études ont montré que les programmes d’exercices aérobiques pour les personnes atteintes de SEP peuvent améliorer :

  • forme cardiovasculaire
  • force
  • fonction vésicale et intestinale
  • fatigue
  • ambiance
  • Fonction cognitive
  • densité osseuse
  • souplesse

Certaines personnes atteintes de SEP peuvent surchauffer rapidement lorsqu’elles font de l’exercice, tandis que d’autres peuvent avoir des problèmes d’équilibre ou leurs jambes peuvent commencer à picoter, dit Chris Cooperentraîneur personnel certifié.

Cependant, Cooper pense que s’en tenir aux bases de l’accroupissement, de l’articulation, de la poussée, de la traction et du mouvement général peut aider à soulager les symptômes de la maladie.

Un programme d’exercices peut devoir être ajusté à mesure que des changements surviennent dans les symptômes de la SEP. Toute personne atteinte de SP qui entame un nouveau programme d’exercice devrait également consulter un médecin avant de commencer.

Article précédentHerpès : symptômes, causes, traitement et plus encore
Article suivantAvantages, risques et comment faire du rouleau en mousse