Accueil Santé feminine Quelle est l’efficacité de la chimiothérapie orale pour le cancer du sein...

Quelle est l’efficacité de la chimiothérapie orale pour le cancer du sein ?

79
0

La chimiothérapie orale est un nouveau type de chimiothérapie, ou chimio, que les gens peuvent utiliser à la maison pour traiter le cancer du sein.

Chimio historiquement obligatoire une personne à se rendre au cabinet d’un médecin ou à l’hôpital pour recevoir une perfusion ou une injection intraveineuse (IV).

Ce processus pourrait prendre du temps et être douloureux, ce qui pourrait dissuader les gens de demander des soins.

Grâce à l’innovation en matière de soins de santé, la chimio est désormais disponible sous forme de pilule qu’une personne peut généralement prendre à la maison. Des versions thématiques sont également disponibles.

Dans cet article, nous explorons plus en détail la chimiothérapie orale pour le cancer du sein, y compris les avantages et les effets secondaires.

La chimio orale est un médicament anticancéreux sous forme de pilule. Le médicament agit de la même manière que les autres médicaments de chimiothérapieciblant le cancer et d’autres cellules pour ralentir ou arrêter la croissance du cancer.

Une personne ressentira toujours les effets secondaires de la chimiothérapie et devra consulter son médecin régulièrement.

Il est important de prendre les médicaments de chimiothérapie selon un horaire régulier, selon les prescriptions du médecin.

Le fait qu’un médicament se présente sous la forme d’une pilule plutôt que d’une perfusion intraveineuse ne signifie pas qu’il est moins puissant ou moins susceptible de nuire à une personne si elle l’utilise de manière incorrecte.

Quelques exemples des médicaments de chimiothérapie oraux pour le cancer du sein comprennent :

  • cyclophosphamide
  • étoposide
  • capécitabine
  • méthotrexate sodique

Alors que la chimio orale devient plus populaire, les scientifiques continuent de développer davantage d’options de chimio à base de pilules.

Une personne atteinte d’un cancer du sein pourrait tirer plusieurs avantages de la chimio orale. Les avantages possibles incluent :

  • Efficace: De nombreux médicaments de chimiothérapie oraux pour le cancer du sein sont des reformulations de médicaments de chimiothérapie traditionnels et ont une efficacité similaire. Plus rechercher montre que ces médicaments fonctionnent bien. Cependant, l’efficacité spécifique d’un médicament dépend du type de cancer du sein.
  • Sécurité COVID-19 : Pendant la pandémie de COVID-19, éviter les hôpitaux et les cabinets médicaux peut aider à ralentir la propagation du virus, ce qui est particulièrement important pour les patients cancéreux dont le système immunitaire est affaibli. La chimio orale peut aider à réduire les visites chez le médecin et le temps passé à l’hôpital.
  • Commodité: Les personnes atteintes d’un cancer du sein peuvent préférer la chimio orale parce qu’elle leur fait gagner du temps. Ils n’ont pas à s’habiller, à s’asseoir dans la circulation, à trouver un parking à l’hôpital et à consacrer une grande partie de leur journée à la chimio.
  • Moins de douleur: Pour certaines personnes, les perfusions de chimiothérapie IV sont effrayantes ou douloureuses, et les interactions avec les prestataires de soins sont stressantes. En revanche, prendre la chimio à la maison peut sembler plus confortable.
  • Commodité géographique : Les personnes qui vivent dans des régions rurales ou qui n’ont pas facilement accès à des médecins ou à des hôpitaux de qualité peuvent obtenir de meilleurs soins si elles peuvent se déplacer moins souvent pour voir leur médecin et faire leur chimio à la maison.
  • Prix: Comme la chimio orale nécessite moins de ressources, elle peut être plus abordable. Cependant, l’assurance aux États-Unis ne couvre pas toute la chimio orale, donc une personne qui souhaite en prendre devrait vérifier auprès de son assureur.
  • Ressources médicales réduites : La chimio traditionnelle nécessite au moins un professionnel de la santé pour administrer le traitement, alors qu’une personne peut prendre elle-même une chimio orale. Cette indépendance peut être particulièrement importante en période de disponibilité réduite des médecins et des hôpitaux, comme la pandémie de COVID-19.
  • Plus de temps avec vos proches : La chimiothérapie en personne peut nécessiter de passer la moitié de la journée loin de chez soi. La chimio orale signifie que les gens peuvent subir un traitement avec leurs proches dans le confort de leur foyer.

La chimio cible les cellules cancéreuses, mais elle tue également les cellules saines. En conséquence, il peut provoquer un large éventail d’effets secondaires.

Les effets secondaires spécifiques varient d’une personne à l’autre et peuvent dépendre du type de pilule qu’une personne prend.

La chimio orale n’est pas une forme de chimio plus légère ou moins intense – c’est simplement une chimio sous forme de pilule. Par conséquent, les effets secondaires sont similaires à ceux qu’une personne pourrait ressentir avec une perfusion ou une injection IV.

La Le plus commun les effets secondaires incluent :

  • chute de cheveux
  • nausées, vomissements ou diarrhée
  • constipation
  • bouche sèche
  • brouillard cérébral ou inattention
  • dommages à la moelle osseuse
  • la dépression
  • fatigue, parfois due à des troubles du sommeil la nuit
  • infertilité
  • un risque plus élevé d’infections car la chimio affaiblit le système immunitaire

Chimio orale est une drogue toxique qui peut être dangereuse, voire mortelle, pour les enfants ou les animaux domestiques qui en consomment. Un médecin peut recommander des mesures préventives, telles que garder le médicament sous clé.

Dans certains cas, des températures chaudes ou froides peuvent endommager le médicament. Un fournisseur de soins de santé donnera des instructions sur la façon de conserver le médicament à la température appropriée.

La Société américaine du cancer notez que dans la plupart des cas, une personne reçoit une chimiothérapie – orale ou autre – selon des cycles qui impliquent 2 à 3 semaines de traitement, puis quelques semaines de repos. Une personne doit suivre ses instructions de traitement avec précision et alerter son médecin si elle oublie une dose ou prend une dose supplémentaire.

Il n’y a pas d’approche unique pour la chimio orale, donc une personne qui la reçoit doit contacter un médecin si elle a des questions.

Une personne peut parfois avoir besoin d’un traitement supplémentaire avant ou après une chimio orale, comme une radiothérapie, une intervention chirurgicale ou davantage de chimio.

Un médecin établira généralement un calendrier de visites pour évaluer les effets secondaires et les progrès. Ils peuvent utiliser des analyses d’imagerie de la tumeur pour déterminer si la chimiothérapie fonctionne.

Il est très important de se rendre à ces visites, car un médecin pourrait modifier le médicament de chimiothérapie ou la posologie. Dans certains cas, ils pourraient même recommander un traitement différent.

Une personne devrait appeler son médecin si elle :

  • avoir des effets secondaires de la chimiothérapie qui interfèrent avec la vie quotidienne
  • se sentir très malade
  • omettre une dose ou prendre la mauvaise dose
  • avez des questions sur leurs soins

Toute personne qui a une réaction importante juste après avoir pris une chimiothérapie doit consulter immédiatement un médecin d’urgence. La réaction peut inclure le développement d’une éruption cutanée, des difficultés respiratoires ou des douleurs.

La chimiothérapie orale est une option de traitement pratique que certaines personnes atteintes d’un cancer du sein peuvent préférer à la chimiothérapie traditionnelle par injection ou perfusion IV.

Les personnes qui envisagent cette option devraient discuter des risques et des avantages avec un oncologue, un médecin spécialisé dans le cancer.

Chaque médicament chimio oral est différent, il est donc important pour une personne de discuter avec un spécialiste des médicaments spécifiques qui pourraient lui convenir le mieux.

Article précédentLa thérapie combinée montre un taux de réussite élevé
Article suivantCe qu’il faut savoir sur les symptômes, la menace