Accueil maladies et médicaments Procédure de chirurgie de remplacement du genou | Médecine Johns Hopkins

Procédure de chirurgie de remplacement du genou | Médecine Johns Hopkins

82
0

Le remplacement du genou nécessite un séjour à l’hôpital. Les procédures peuvent varier en fonction de votre état et des pratiques de votre médecin.

La chirurgie de remplacement du genou est le plus souvent pratiquée pendant que vous dormez sous anesthésie générale. Votre anesthésiste en discutera avec vous à l’avance.

Généralement, la chirurgie de remplacement du genou suit ce processus :

  1. On vous demandera de vous déshabiller et on vous remettra une blouse à porter.

  2. Une ligne intraveineuse (IV) peut être démarrée dans votre bras ou votre main.

  3. Vous serez installé sur la table d’opération.

  4. Un cathéter urinaire peut être inséré.

  5. S’il y a trop de poils sur le site chirurgical, ils peuvent être coupés.

  6. L’anesthésiste surveillera en permanence votre fréquence cardiaque, votre tension artérielle, votre respiration et votre taux d’oxygène dans le sang pendant la chirurgie.

  7. La peau sur le site chirurgical sera nettoyée avec une solution antiseptique.

  8. Le médecin fera une incision dans la région du genou.

  9. Le médecin enlèvera les surfaces endommagées de l’articulation du genou et resurfacera l’articulation du genou avec la prothèse. La prothèse de genou est composée de métal et de plastique. Le type le plus courant de prothèse artificielle du genou est une prothèse cimentée. Les prothèses non cimentées ne sont plus couramment utilisées. Une prothèse cimentée se fixe à l’os avec du ciment chirurgical. Une prothèse non cimentée se fixe à l’os avec une surface poreuse sur laquelle l’os se développe pour se fixer à la prothèse. Parfois, une combinaison des 2 types est utilisée pour remplacer un genou.

    La prothèse est généralement composée de 3 composants : le composant tibial (pour resurfacer le haut du tibia, ou tibia) ; le fémoral [thigh bone] composant (pour resurfacer l’extrémité du fémur ; et le composant rotulien (pour resurfacer le bas de la rotule qui frotte contre le fémur).

  10. L’incision sera fermée avec des points de suture ou des agrafes chirurgicales.

  11. Un drain peut être placé dans le site d’incision pour éliminer le liquide.

  12. Un pansement ou un pansement stérile sera appliqué.

Après la procédure

À l’hôpital

Après l’opération, vous serez emmené en salle de réveil pour observation. Une fois que votre tension artérielle, votre pouls et votre respiration seront stables et que vous serez alerte, vous serez conduit dans votre chambre d’hôpital. La chirurgie de remplacement du genou nécessite généralement une hospitalisation de plusieurs jours.

Il est important de commencer à déplacer la nouvelle articulation après la chirurgie. Un physiothérapeute vous rencontrera peu de temps après votre chirurgie et planifiera un programme d’exercices pour vous. Une machine à mouvement passif continu (CPM) peut être utilisée pour commencer la thérapie physique. Cette machine déplace votre nouvelle articulation du genou dans toute son amplitude de mouvement pendant que vous vous reposez au lit. Votre douleur sera contrôlée avec des médicaments afin que vous puissiez participer à l’exercice. Vous recevrez un programme d’exercices à suivre à la fois à l’hôpital et après votre sortie.

Vous serez renvoyé chez vous ou dans un centre de rééducation. Dans les deux cas, votre médecin organisera la poursuite de la thérapie physique jusqu’à ce que vous retrouviez la force musculaire et une bonne amplitude de mouvement.

À la maison

Une fois à la maison, il est important de garder la zone chirurgicale propre et sèche. Votre médecin vous donnera des instructions de bain spécifiques. Les points de suture ou les agrafes chirurgicales seront retirés lors d’une visite de suivi au bureau.

Pour aider à réduire l’enflure, on peut vous demander de surélever votre jambe ou d’appliquer de la glace sur le genou.

Prenez un analgésique pour la douleur tel que recommandé par votre médecin. L’aspirine ou certains autres analgésiques peuvent augmenter le risque de saignement. Assurez-vous de ne prendre que les médicaments recommandés.

Avertissez votre médecin de signaler l’un des éléments suivants :

  • Fièvre

  • Rougeur, gonflement, saignement ou autre écoulement du site d’incision

  • Augmentation de la douleur autour du site d’incision

Vous pouvez reprendre votre alimentation normale à moins que votre médecin ne vous conseille différemment.

Vous ne devez pas conduire tant que votre médecin ne vous l’a pas dit. D’autres restrictions d’activité peuvent s’appliquer. Le rétablissement complet de la chirurgie peut prendre plusieurs mois.

Il est important que vous évitiez les chutes après votre arthroplastie du genou, car une chute peut endommager la nouvelle articulation. Votre thérapeute peut recommander un appareil fonctionnel (canne ou déambulateur) pour vous aider à marcher jusqu’à ce que votre force et votre équilibre s’améliorent.

Apporter certaines modifications à votre domicile peut vous aider lors de votre convalescence. Ces modifications comprennent, mais sans s’y limiter, les éléments suivants :

  • Mains courantes appropriées le long de tous les escaliers

  • Mains courantes de sécurité dans la douche ou le bain

  • Banc ou chaise de douche

  • Siège de toilette surélevé

  • Éponge à long manche et tuyau de douche

  • Bâton de pansement

  • Aide à la chaussette

  • Chausse-pied à long manche

  • Atteindre le bâton pour saisir des objets

  • Enlever les tapis lâches et les cordons électriques qui peuvent vous faire trébucher

  • Éviter de monter les escaliers jusqu’à ce que votre médecin vous le recommande

Votre médecin peut vous donner des instructions supplémentaires ou alternatives après la procédure, en fonction de votre situation particulière.

Article précédentPacks de glace vs compresses chaudes pour la douleur
Article suivantLa tumeur cérébrale la plus courante : 5 choses à savoir