Accueil maladies et médicaments Cancer Mammographies pour le dépistage du cancer du sein

Mammographies pour le dépistage du cancer du sein

52
0

Une mammographie est un type spécial de rayons X utilisé pour scanner le tissu mammaire. Il peut être utilisé comme outil de dépistage du cancer du sein ou comme outil de diagnostic pour examiner des tissus mammaires inhabituels.

Cet article explorera comment et pourquoi les mammographies de dépistage sont effectuées, en quoi elles diffèrent des mammographies diagnostiques et à quoi s’attendre lors de votre prochain examen.

UN mammographie est un type de radiographie utilisé pour examiner le tissu mammaire cancers et autres irrégularités. Semblable à une radiographie régulière utilisée pour examiner les structures à l’intérieur de votre corps, une mammographie utilise des ondes de rayonnement pour produire une image de ce qui se trouve à l’intérieur de votre corps.

Pendant une mammographie, vous ne vous tiendrez pas devant un appareil à rayons X et vous ne passerez pas au-dessus de vous. Au lieu de cela, une machine de mammographie utilise deux plaques pour comprimer le tissu mammaire pendant l’examen. Cela rend la zone d’examen plus fine et permet aux techniciens de capturer une image avec des doses de rayonnement plus faibles qu’une radiographie traditionnelle.

Les mammographies de dépistage examinent généralement votre tissu mammaire sous au moins deux angles différents.

À quelle fréquence les mammographies de dépistage sont-elles effectuées ?

Les mammographies de dépistage sont effectuées par intermittence, même si vous ne remarquez pas de bosses ou de douleur. Détection précoce du cancer du sein est important, et ces analyses peuvent détecter tôt les changements mammaires qui pourraient être préoccupants – avant que vous n’ayez des symptômes.

Les mammographies sont recommandé à certains intervalles pour toutes les femmes une fois qu’elles atteignent une certaine tranche d’âge. La Groupe de travail américain sur les services préventifs (USPSTF) recommande les intervalles de dépistage suivants :

  • Les femmes âgées de 50 à 74 ans devraient passer une mammographie de dépistage tous les 2 ans.
  • Les femmes âgées de 40 à 49 ans devraient discuter de leur niveau de risque personnel et de la fréquence de dépistage avec un médecin.

Il y a des risques et des avantages à passer des mammographies de dépistage du cancer du sein, surtout avant l’âge de 50 ans. Si vous avez certaines mutations génétiques dans votre famille ou d’autres facteurs de risque de cancer du sein précoce, vous devrez peut-être commencer les dépistages plus tôt.

Les mammographies de dépistage et les mammographies diagnostiques sont très similaires dans la façon dont elles sont effectuées et les résultats qu’elles produisent. Les principales différences sont pourquoi et à quelle fréquence elles sont effectuées.

  • Une mammographie de dépistage est ce qu’elle implique : un outil de dépistage pour trouver des cas de cancer du sein chez les personnes qui ne présentent aucun symptôme.
  • Une mammographie diagnostique est effectuée après la découverte d’une grosseur dans le sein ou d’autres symptômes.
  • Au cours des deux dépistages, votre médecin examinera l’ensemble du sein. Mais ils peuvent passer plus de temps et capturer plus d’images avec une mammographie diagnostique qu’avec une mammographie de dépistage.

Les avantages des mammographies sont peu nombreux mais significatifs. Le principal avantage d’une mammographie est la détection précoce du cancer du sein. Les mammographies de dépistage régulières sont efficaces pour détecter les cancers à un stade précoce. Selon une étude de 2020, cela se traduit par environ un 20 pour cent réduction des décès par cancer du sein.

La détection précoce est essentielle pour traiter et vaincre le cancer du sein, mais aucun test n’est parfait.

L’un des risques majeurs des mammographies de dépistage du cancer du sein est un résultat faussement positif qui peut entraîner de l’anxiété et des tests excessifs. Les mammographies peuvent également manquer environ 20 à 30 % des cancersselon une étude de 2020.

Des études montrent également que le moment est un facteur important, certaines personnes développant un cancer du sein entre les dépistages. Ces cancers, appelés cancers du sein d’intervalle, se développent après un dépistage mais avant le suivant.

La même étude de 2020 a révélé que des cancers du sein d’intervalle étaient détectés dans :

Préoccupation concernant l’exposition aux radiations

Les gens peuvent choisir de retarder ou de prolonger les intervalles de leurs mammographies pour de nombreuses raisons. L’une de ces raisons est l’inquiétude concernant l’exposition aux radiations lors d’une mammographie.

Selon le Société américaine du cancerles avantages des mammographies de dépistage l’emportent sur les risques, surtout compte tenu du faible niveau d’exposition aux rayonnements.

La dose de rayonnement typique avec une mammographie à deux vues est d’environ 0,4 millisievert. Une mammographie 3D peut être légèrement au-dessus ou en dessous de ce niveau.

En comparaison, les gens aux États-Unis reçoivent environ 3 millisieverts de rayonnement chaque année uniquement à partir de leur environnement naturel. Cela signifie que le rayonnement auquel vous êtes exposé pendant une mammographie est à peu près égal à la quantité de rayonnement à laquelle vous êtes exposé n’importe où ailleurs pendant environ 7 semaines.

La prise en compte de ce risque change légèrement si vous êtes enceinte. Le risque de rayonnement pour un fœtus en développement est faible et les mammographies sont généralement considérées comme sûres pendant la grossesse. Mais vous pouvez ignorer les dépistages de routine par prudence si vous n’avez pas un risque accru de développer un cancer du sein.

Vous pouvez passer une mammographie dans un hôpital, une clinique spécialisée ou un cabinet médical. Un médecin généraliste ou un gynécologue peut discuter avec vous du dépistage du cancer du sein et vous aider à fixer un rendez-vous. Certaines installations offrent même des dépistages de mammographie sans rendez-vous

La Food and Drug Administration (FDA) a également créé un répertoire national des établissements qui effectuent des mammographies. Vous pouvez rechercher le répertoire par état ou code postal.

Passer une mammographie ne devrait pas vous prendre plus d’une heure. Une fois que vous vous êtes enregistré pour votre rendez-vous, vous serez guidé vers une zone d’examen, où il vous sera demandé d’enlever vos vêtements au-dessus de votre taille. Il peut être utile de porter des chemises faciles à enlever et à remettre. L’établissement fournira un certain type de couverture ou de blouse pour votre mammographie.

Il se peut également qu’on vous demande à l’avance de ne pas porter de déodorant, de parfum, de lotion ou de poudre pendant votre mammographie. Ceux-ci peuvent empêcher la machine de comprimer votre tissu mammaire et peuvent apparaître sous forme de taches blanches sur les images finales.

La mammographie lui-même ne prendra pas longtemps, mais le temps exact dépend de l’individu. Vous devriez être en mesure de terminer votre rendez-vous dans environ 30 minutes.

Certaines personnes trouvent le scan lui-même douloureux en raison du mauvais positionnement et de la pression des deux plaques sur votre tissu mammaire. Mais cette pression n’est appliquée que quelques secondes à la fois.

Une fois l’examen terminé, vous pourrez vous habiller et quitter votre rendez-vous. Ne vous attendez pas à vos résultats tout de suite. Selon l’établissement, cela peut vous prendre de quelques jours à plusieurs semaines pour recevoir un rapport final.

Assurance-maladie et Medicaid couvrent tous deux le coût des mammographies, et tous les régimes d’assurance privés doivent inclure une couverture pour ce test depuis l’adoption de la loi sur les soins abordables en 2010.

En 2019, Susan G. Komen a publié un rapport sur le coût des tests d’imagerie mammaire aux États-Unis. Le rapport a révélé que le coût d’une mammographie varie selon l’État, les mammographies de dépistage variant entre environ 65 $ et 380 $ pour les personnes sans assurance en 2019.

Les mammographies diagnostiques coûtent plus cher, le prix atteignant plus de 1 000 $ dans certaines régions.

La mammographie est-elle le meilleur moyen de détecter le cancer du sein ?

Les mammographies peuvent détecter les tissus qui soulèvent des inquiétudes pour le cancer du sein, même si vous ne présentez aucun symptôme. Cela peut conduire à un diagnostic précoce du cancer du sein et à un meilleur résultat.

Bien que la précision des mammographies ne soit pas parfaite, elles constituent actuellement le meilleur moyen d’effectuer des dépistages réguliers de manière non invasive.

Quelles autres méthodes de dépistage sont utilisées pour le cancer du sein ?

Si vous avez des résultats atypiques à votre mammographie ou si vous présentez des symptômes, votre médecin voudra peut-être effectuer des tests plus détaillés ou spécifiques pour confirmer un diagnostic de cancer. Ceux-ci peuvent inclure :

Pouvez-vous passer une mammographie si vous avez des implants mammaires?

Vous pouvez – et devriez – continuer à passer des mammographies régulières même si vous avez des implants mammaires. Assurez-vous d’informer votre technicien que vous avez des implants, car vous aurez peut-être besoin de quelques images supplémentaires capturées pendant l’analyse.

Certains types d’implants peuvent compliquer l’analyse des tissus. La seule fois où vous n’avez pas besoin d’être testé avec des implants, c’est s’ils ont été placés après une double mastectomie complète.

Avez-vous besoin d’un dépistage par mammographie après une double mastectomie?

Après une double mastectomie, il reste probablement très peu de tissu naturel sur vos seins – et certainement pas assez pour tester avec une mammographie. Vous pouvez avoir d’autres dépistages de suivi après un diagnostic de cancer du sein et une mastectomie, mais une mammographie n’en fera pas partie.

L’exception est si vous n’avez retiré qu’un seul sein.

Les hommes devraient-ils passer des mammographies?

En règle générale, il n’y a pas assez de tissu mammaire sur une personne désignée de sexe masculin à la naissance pour effectuer une mammographie standard. Selon Johns Hopkins Medicine, seulement environ 1 pour cent de tous les cancers du sein se développent chez les hommes.

Cependant, certaines personnes peuvent encore avoir besoin d’être dépistées. Par exemple, les personnes qui ont certaines mutations génétiques ou d’autres facteurs de risque doivent être dépistées pour les cancers du sein et de la prostate, quel que soit le sexe qui leur a été attribué à la naissance. Prenez cette décision avec l’aide d’un médecin, en fonction de votre risque individuel.

Article précédentLes vaccins contre la grippe liés à une réduction de 40% du risque de maladie d’Alzheimer
Article suivantDéficience visuelle non traitée chez les personnes âgées liée à la démence