Accueil santé A à Z Existe t il des remèdes maison pour les calculs rénaux

Existe t il des remèdes maison pour les calculs rénaux

68
0
Apportez ces changements de mode de vie pour aider à prévenir les calculs rénaux.

Si vous avez des calculs rénaux, vous n’avez probablement rien laissé au hasard lorsqu’il s’agit de trouver des moyens de soulager votre douleur.

Cette douleur, et d’autres symptômes, provient du blocage qu’un calcul rénal peut causer. Et c’est généralement lorsque la pierre traverse votre uretère, le tube qui draine votre rein dans votre vessie. Lorsque la pierre provoque un blocage, votre urine remonte dans votre rein et provoque un gonflement et une douleur.

Que ce soit la taille d’un grain de sable ou d’un quart, votre calcul rénal peut être douloureux.

Alors, pouvez-vous vous débarrasser des calculs rénaux à la maison?

Bien qu’il existe des remèdes maison qui peuvent aider à prévenir les calculs, il n’y a pas de potion magique ou de traitement à domicile qui peut dissoudre les pierres les plus couramment vues.

L’infirmière praticienne certifiée Tiffany Loboda, CNP, parle des moyens de prévenir les calculs rénaux, de la façon de gérer une pierre à la maison et du moment où vous devez consulter votre médecin.

Comment savoir si vous avez des calculs rénaux

Les calculs rénaux sont des masses solides, souvent déchiquetées, ou même de forme lisse, ou des cristaux faits de minéraux et de sels qui se forment dans vos voies urinaires.

Les calculs rénaux peuvent être causés par plusieurs facteurs tels que la déshydratation, l’alimentation, les conditions médicales, les médicaments ou la génétique. Il existe également différents types de calculs, comme l’oxalate de calcium, le phosphate de calcium, l’acide urique et la struvite. L’oxalate de calcium est le type le plus courant, représentant environ 70% des calculs.

« Ces types de pierres, ainsi que d’autres moins courants, ne sont pas solubles », explique Loboda.

Le symptôme le plus courant des calculs rénaux est la douleur dans le dos, l’abdomen ou le côté. D’autres symptômes comprennent:

  • Nausée.
  • Vomissement.
  • Du sang dans votre urine.
  • Douleur avec la miction.
  • Incapable d’uriner.
  • Le besoin d’uriner plus souvent.
  • Urine qui sent mauvais ou qui a l’air trouble.
  • Fièvres ou frissons.

« Ces symptômes se produisent généralement lorsque la pierre sort du rein », explique Loboda. « Les calculs qui se trouvent dans les reins ne causent généralement pas de douleur. La douleur survient lorsqu’ils commencent à migrer hors du rein et provoquent un blocage.

Donc, si vous ne pouvez pas dissoudre vos calculs rénaux, que pouvez-vous faire?

Travailler sur la prévention, conseille Loboda. Quelques changements de mode de vie peuvent aider à réduire le risque de former plus de pierres à l’avenir.

Buvez des liquides

La raison n ° 1 pour laquelle les calculs rénaux se forment est que vous ne buvez pas assez de liquides.

« La déshydratation est un facteur important », explique Loboda. « Rester bien hydraté est l’un des facteurs les plus importants pour la prévention. Nous voulons toujours que les gens boivent beaucoup de liquides, à moins qu’il n’y ait une raison médicale pour laquelle ils sont empêchés de le faire. »

Vous devriez vous concentrer sur le fait d’avoir environ 2,5 à 3 litres d’urine par jour pour une prévention adéquate des calculs, ce qui se traduit par une consommation d’environ 80 à 100 onces par jour pour la personne moyenne.

Internet regorge d’informations sur d’autres liquides qui peuvent aider à soulager les calculs rénaux, mais pour la plupart, s’en tenir à l’eau est idéal.

Mais quelques ingrédients sont prometteurs, bien que la recherche soit limitée:

« L’eau est évidemment la meilleure chose, mais tous les fluides comptent », note Loboda.

Consommer des agrumes

Les fruits et légumes comme le citron, les citrons verts, les tomates, les melons et les oranges sont parfaits pour maintenir vos niveaux de citrate élevés.

« Les agrumes sont importants car ils lient le calcium dans l’urine », explique Loboda. « Les agrumes peuvent également dissoudre certains cristaux avant même qu’ils n’aient la chance de se transformer en pierre. »

Que vous mettiez une pincée de citron dans votre eau ou que vous coupiez des tomates pour votre salade, c’est une bonne idée d’incorporer ces aliments dans votre alimentation. Vous pouvez même utiliser une version concentrée de jus d’agrumes. Loboda recommande environ 4 onces de jus concentré pour environ 32 onces d’eau.

« Considérez les agrumes comme un bouclier », dit Loboda. « Donc, plus vous consommez d’agrumes, plus votre bouclier sera fort pour vous protéger des pierres. »

Vous pouvez également obtenir du citrate d’autres façons comme boire Crystal Light® et soda de couleur claire comme Sprite® ou Squirt®.

« Ces boissons ont une bonne quantité de citrate. Les sodas clairs ne comportent pas le risque élevé de calculs comme les sodas de couleur plus foncée », explique Loboda. « Le sirop dans les sodas sombres comme Pepsi® et Coke® contient beaucoup d’acide phosphorique, ce qui peut acidifier l’urine. Le soda, quel que soit son type, peut contenir beaucoup de sucre, il est donc préférable de ne les utiliser qu’avec modération.

Ceux qui ont des conditions comme la maladie de Crohn ou ceux qui ont subi une chirurgie bariatrique peuvent avoir de la difficulté à absorber le citrate de l’alimentation seule. Dans ces cas, votre médecin peut vous prescrire un médicament pour augmenter les niveaux de citrate.

N’ayez pas peur du calcium

Étant donné que la pierre la plus courante est l’oxalate de calcium, beaucoup de gens pensent qu’éviter ou limiter leur apport en calcium aide à prévenir les calculs rénaux.

« Le calcium n’est pas l’ennemi des pierres », assure Loboda. « Le calcium lie les oxalates dans l’intestin. Si vous limitez le calcium alimentaire, les oxalates que vous consommez ne vont pas passer par le tube digestif par les selles. Ils vont être absorbés et ensuite sortir dans votre urine, ce qui n’est pas ce que nous voulons.

Vous devriez viser environ 1 000 à 1 200 milligrammes de calcium par jour. L’objectif n’est pas de surconsommer du calcium, il suffit d’obtenir les quantités recommandées.

Les aliments qui contiennent une grande quantité d’oxalates comprennent les épinards, les betteraves, la rhubarbe et les noix. Le thé noir ne doit être consommé qu’avec modération.

Surveillez votre consommation de sodium

En suivant un régime pauvre en sodium, environ 2 000 à 2 300 milligrammes par jour peuvent aider à prévenir les calculs rénaux. Avoir trop de sodium dans votre alimentation peut déclencher des calculs rénaux en augmentant la quantité de calcium dans votre urine.

Surveillez les types d’aliments que vous mangez. Pizza, pâtes, pains, bacon, saucisses – les aliments transformés, conservés, salés, en conserve ou marinés contiennent de grandes quantités de sodium.

« Nous obtenons vraiment la grande majorité de notre sodium quotidien à partir de ce qui est contenu dans les aliments que nous mangeons », explique Loboda. « Et malheureusement, beaucoup de choses contiennent beaucoup de sodium. »

Une façon de réduire la quantité de sel dans votre alimentation est de commencer à lire les étiquettes et à penser à la taille des portions.

« Faites attention à la taille de la portion sur les étiquettes, c’est quelque chose qui peut vous faire trébucher », explique Loboda. « Si vous ne lisez pas la portion, vous pouvez regarder l’étiquette et voir 100 milligrammes de sodium, mais peut-être qu’il y a trois ou quatre portions dans cet emballage. Il est important de faire attention aux deux. »

Quand consulter votre médecin pour vos calculs rénaux

Si vous pensez avoir un calcul rénal, il est important de consulter votre médecin. Si vous ressentez une douleur immense, si vous avez des nausées ou des vomissements incontrôlables, une fièvre supérieure à 101 degrés Fahrenheit (38,33 degrés Celsius), des difficultés à uriner ou une urine épaisse rouge vif ou remplie de caillots, dirigez-vous vers la salle d’urgence.

For nonurgent stone matters, talking to your doctor or a surgeon who specializes in treating and preventing stones like a urologist or nephrologist can help get you on the path to treatment and prevention.

La discussion sur la prévention commence souvent par une analyse d’urine de 24 heures.

« Une analyse d’urine de 24 heures nous donne des détails sur vos facteurs de risque », explique Loboda. « Nous pouvons déterminer ce qui pourrait être dans le régime alimentaire qui peut augmenter le risque de calculs ou les provoquer la formation. Cela nous permet vraiment d’élaborer un plan de prévention individualisé. »

Il est important de noter que la plupart des personnes qui ont un calcul rénal ont de fortes chances de les développer à nouveau.

« Si vous ne commencez pas à vous concentrer sur la prévention dès le début, les calculs peuvent se développer et passer d’un très petit problème à un problème potentiellement important », prévient Loboda.

Article précédent5 raisons de consulter un physiothérapeute
Article suivantRégime pour prévenir les calculs rénaux