Accueil maladies et médicaments Cancer Douleur mammaire après le vaccin COVID-19 : ce qu’il faut savoir

Douleur mammaire après le vaccin COVID-19 : ce qu’il faut savoir

36
0

Il peut sembler que les dernières années de la pandémie de COVID-19 se sont prolongées, mais l’infection et les vaccinations sont encore relativement nouvelles, et on en apprend chaque jour davantage sur le virus et ses effets complets.

Lorsque les vaccins pour combattre le virus ont été publiés fin 2020, ils sont venus avec la promesse de réduire les infections graves. Mais pour certaines personnes, le vaccin a soulevé encore plus de questions.

Certaines personnes signalaient des douleurs mammaires après la vaccination. De plus, des changements dans la forme et la taille des ganglions lymphatiques de l’aisselle (zone axillaire) ont commencé à apparaître lors des mammographies.

Cet article explorera comment le vaccin COVID-19 peut provoquer des douleurs mammaires et des changements à une mammographie, pourquoi vous ne devriez pas retarder votre mammographie après un vaccin COVID-19 et quand vous devez vous inquiéter des douleurs mammaires.

Dans les mois qui ont suivi la mise à disposition des vaccins COVID-19, les personnes vaccinées – en particulier les femmes – ont commencé à signaler des douleurs mammaires ou des gonflements et des douleurs près des aisselles.

Cette douleur n’est souvent apparue qu’après la vaccination et généralement dans le sein qui se trouvait du même côté du corps où le vaccin a été administré.

Douleur mammaire après le vaccin COVID-19

Lorsque cet effet secondaire a été signalé pour la première fois, on soupçonnait qu’il était causé par une réaction immunitaire normale au vaccin.

Cet effet secondaire se produit – bien que rarement – avec d’autres types de vaccins également, mais a été signalé plus fréquemment après la vaccination contre le COVID-19.

Vos ganglions lymphatiques font partie du système immunitaire et aident à collecter et à détruire les bactéries et autres envahisseurs problématiques comme les cellules cancéreuses. Le gonflement des ganglions lymphatiques près des seins n’est pas courant en dehors d’être un symptôme du cancer du sein, donc l’apparition de cela comme un effet secondaire a provoqué l’alarme initiale.

Anomalies de la mammographie après le vaccin COVID-19

Une vaccination COVID-19 peut modifier la forme et la taille des ganglions lymphatiques dans la région des aisselles.

Au début, on conseillait aux femmes de retarder les mammographies et autres dépistages du cancer du sein en 4 à 6 semaines après la vaccination afin d’éviter de s’inquiéter inutilement de cet effet secondaire. Cependant, il est rapidement devenu clair que le gonflement qui s’est développé après le vaccin pourrait prendre des mois à se résorber.

Dans une étude de cas au Japonune femme présentait encore un gonflement du ganglion lymphatique du sein du côté vacciné 6 mois après sa première apparition.

Étant donné le risque d’attendre ou de retarder les examens et dépistages de routine des seins (surtout si vous êtes à risque élevé), il est maintenant recommandé que les mammographies et autres dépistages ne pas être retardé suite à une vaccination COVID-19.

Cependant, ne soyez pas surpris si on vous demande si vous avez reçu un vaccin COVID-19 et à quel moment lors d’une mammographie de dépistage. En effet, votre technicien en radiologie peut remarquer un changement dans la taille ou la forme de votre ganglion lymphatique par rapport aux dépistages précédents.

Des images supplémentaires peuvent également être collectées pour confirmer que les résultats sont liés au vaccin et ne sont pas dus à d’autres problèmes.

Il est peu probable que vous – ou même votre médecin – soyez en mesure de faire la différence entre les effets secondaires du vaccin, le cancer du sein ou d’autres causes de douleur mammaire à l’œil nu.

Les études d’imagerie comme les mammographies et les échographies sont généralement utilisées pour examiner ce qui se trouve sous la surface de votre tissu mammaire. Dans de nombreux cas, le cancer du sein se développe avec peu ou pas de symptômesdonc une douleur aux aisselles ou aux seins peut provenir de diverses autres causes.

Lorsque les symptômes apparaissent avec le cancer du sein, ils comprennent généralement :

  • une nouvelle masse que vous pouvez sentir dans votre sein ou votre aisselle
  • épaississement de la peau ou gonflement de la poitrine
  • capitons de la peau sur votre sein
  • irritation ou rougeur de la peau de votre sein
  • changements dans la texture ou la forme de votre mamelon
  • peau squameuse sur la poitrine ou le mamelon
  • écoulement de votre mamelon qui n’est pas du lait maternel
  • changements dans la forme ou la taille de votre sein
  • douleur mammaire

Au-delà des vaccinations ou du cancer du sein, il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent causer des douleurs, des sensibilités ou des douleurs mammaires. Ceux-ci inclus:

La douleur mammaire est-elle causée par le COVID-19 ?

La douleur mammaire n’est pas nécessairement un symptôme de COVID-19 ou de COVID-19, mais vous pouvez ressentir des douleurs musculaires ou respiratoires que vous pouvez ressentir dans vos seins ou poitrine.

La douleur mammaire est généralement associée aux vaccins COVID-19 et est un effet quelque peu attendu car les ganglions lymphatiques de votre aisselle déclenchent une réponse immunitaire au vaccin.

La douleur mammaire est-elle un effet secondaire à long terme du vaccin COVID-19 ?

Les douleurs aux seins et aux aisselles devraient finir par disparaître après votre vaccin, mais elles peuvent durer jusqu’à plusieurs mois. Si vous avez des douleurs ou des douleurs qui ne s’améliorent pas ou qui s’aggravent après votre vaccin, consultez un médecin pour exclure d’autres causes.

Quels sont tous les effets secondaires du vaccin COVID-19 chez les femmes ?

Les hommes et les femmes peuvent ressentir une douleur aux ganglions lymphatiques de l’aisselle après un vaccin COVID-19. Au-delà de cela, d’autres effets secondaires du vaccin pour les hommes et les femmes peuvent inclure :

  • rougeur ou gonflement au site d’injection
  • fatigue
  • maux de tête
  • douleur musculaire
  • des frissons
  • fièvre
  • nausée

Devriez-vous reporter votre mammographie après un vaccin COVID-19 ?

Non. Vous ne devez pas retarder une mammographie à cause de la vaccination contre la COVID-19, mais vous devez indiquer à votre technicienne quand et dans quel bras vous avez reçu votre injection de vaccin.

Le vaccin contre la COVID-19 déclenche une réponse de votre système immunitaire pour vous protéger contre l’infection par la COVID-19. Cette réponse pourrait provoquer d’autres effets secondaires comme des douleurs dans les ganglions lymphatiques situés dans votre aisselle.

Les femmes peuvent être plus conscientes de cette douleur ou des modifications des ganglions lymphatiques, surtout si une mammographie est effectuée peu de temps après la vaccination.

Dites à votre technicienne en mammographie quand et dans quel bras vous avez reçu un vaccin COVID-19, mais ne retardez pas les dépistages du cancer du sein à cause de votre vaccin.

Si vous avez des antécédents de cancer du sein et que vous souhaitez éviter une fausse alerte, choisissez de recevoir votre vaccin COVID-19 dans le bras opposé à l’emplacement du cancer du sein antérieur.

Article précédentQuels gènes affectent le cancer du sein ?
Article suivantLes vaccins contre la grippe liés à une réduction de 40% du risque de maladie d’Alzheimer