Accueil santé A à Z Cancer du côlon : questions-réponses avec un gastro-entérologue

Cancer du côlon : questions-réponses avec un gastro-entérologue

80
0

Quel est le meilleur moment pour faire un dépistage du cancer du côlon ? Et est-ce vraiment nécessaire ? (Alerte spoiler : oui !)

Le gastro-entérologue de Johns Hopkins, Francis Giardiello, MD, répond aux questions les plus fréquentes des patients sur le dépistage du cancer du côlon.

Comment savoir quel dépistage du cancer du côlon me convient?

Il existe un éventail d’options de dépistage disponibles. Ceux-ci inclus:

  • Coloscopie : Dans cette procédure, un médecin utilise un long télescope avec une caméra pour vérifier la présence de polypes dans votre côlon.
  • Divers tests d’échantillons de selles : La plupart d’entre eux testent vos selles pour le sang.
  • Coloscopie virtuelle : Il s’agit d’une tomodensitométrie de votre côlon qui recherche des polypes.

Chaque dépistage comporte des risques et des avantages. Les médecins recommandent aujourd’hui à la plupart des personnes en bonne santé de subir une coloscopie à partir de 50 ans. Si rien d’anormal n’est trouvé, vous n’aurez probablement pas besoin d’un autre dépistage avant 10 ans.

L’un des grands avantages d’une coloscopie est que si des polypes sont détectés, ils peuvent être retirés en même temps. Aucune procédure supplémentaire n’est nécessaire. Votre médecin traitant peut discuter avec vous des options de dépistage du cancer du côlon disponibles aujourd’hui.

Quelle est la préparation pour une coloscopie?

La veille de votre coloscopie, vous devrez restreindre votre alimentation. Vous boirez un liquide qui vous aidera à vider vos intestins. Cela peut signifier plusieurs allers-retours aux toilettes pendant que votre côlon se nettoie.

Ce processus de préparation avant votre coloscopie peut être désagréable. Il peut même durer plus longtemps que la coloscopie elle-même.

Mais c’est important. Le fait de suivre toutes les instructions de préparation de votre médecin vous aidera à vous assurer qu’il peut voir clairement votre côlon, ce qui aidera ensuite à repérer tout ce qui est anormal.

Une coloscopie sera-t-elle couverte par mon assurance ?

En général, oui. Vous devriez vérifier auprès de votre compagnie d’assurance pour plus de détails sur les types de dépistages du cancer du côlon qu’elle couvre et à quels âges.

Existe-t-il d’autres moyens de prévenir le cancer du côlon ?

Obtenir un dépistage du cancer du côlon est le moyen le plus efficace de prévenir le cancer du côlon. De plus, des études ont montré que votre régime alimentaire et votre mode de vie peuvent également réduire votre risque de cancer du côlon :

  • Mangez beaucoup de fruits et de légumes.
  • Mangez régulièrement du yaourt.
  • Évitez ou limitez la viande rouge.
  • Exercice régulier.

Ma récente coloscopie a montré quelques nodules que mon médecin teste. Devrais-je m’inquiéter?

Pas nécessairement. Habituellement, lorsque le cancer du côlon est présent, il y a une grande lésion ou une grosse masse dans une lésion. Si votre coloscopie montre quelques nodules, le risque que les nodules soient cancéreux est très faible.

Le cancer du côlon est-il génétique ?

Dans 20 % des cancers du côlon, il existe un lien héréditaire. Si un membre de votre famille a reçu un diagnostic de cancer du côlon (surtout à un jeune âge), vous devez en informer votre médecin.

Il ou elle voudra peut-être vous surveiller de plus près en raison de vos antécédents familiaux. Cela pourrait signifier des dépistages plus réguliers du cancer du côlon pour détecter toute maladie plus tôt.

Article précédentComment l’endoscopie détecte le cancer de l’estomac
Article suivant5 choses que votre caca peut vous dire sur votre santé