Accueil Carte du corps humain Nerf trijumeau : fonction, anatomie et schéma

Nerf trijumeau : fonction, anatomie et schéma

28
0

Il y a 12 nerfs crâniens dans le corps, tous originaires du cerveau. Ils viennent par paires et relient différentes zones du corps et organes au cerveau.

Les nerfs crâniens peuvent transmettre deux types d’informations :

  • Informations sensorielles comprend des détails sur les odeurs, les images, les goûts, le toucher et les sons.
  • Informations sur le moteur fait référence aux signaux qui affectent le mouvement ou l’activité des muscles et des glandes.

Les nerfs qui envoient des informations sensorielles ont des fonctions sensorielles. Ceux qui envoient des informations motrices ont des fonctions motrices. Alors que certains nerfs n’ont que des fonctions sensorielles ou motrices, d’autres peuvent avoir les deux.

Le nerf trijumeau est l’un des nerfs crâniens qui a à la fois une fonction sensorielle et motrice. Les nerfs crâniens sont classés à l’aide de chiffres romains en fonction de leur emplacement. Le nerf trijumeau est aussi appelé nerf crânien V.

Le nerf trijumeau est le plus gros des 12 nerfs crâniens. Sa fonction principale est de transmettre des informations sensorielles à la peau, aux sinus et aux muqueuses du visage. Le nerf communique le toucher, la douleur et la température au cerveau.

Il stimule également le mouvement des muscles de la mâchoire. Le nerf trijumeau comprend les nerfs de nos muscles impliqués dans la mastication.

Le nerf trijumeau a trois branches. Il rejoint les ganglions trigéminaux et se ramifie vers différentes parties du visage. Chaque division de branche a une fonction légèrement différente.

Service ophtalmique

La division ophtalmique transmet les informations sensorielles de :

  • cuir chevelu
  • front
  • parties supérieures des sinus
  • paupière supérieure et muqueuses associées
  • cornée de l’oeil
  • pont du nez

Division maxillaire

Comme la division ophtalmique, la division maxillaire de votre nerf trijumeau a une composante sensorielle. Il transmet les informations sensorielles de :

  • paupière inférieure et muqueuses associées
  • partie médiane des sinus
  • cavité nasale et partie médiane du nez
  • joues
  • la lèvre supérieure
  • certaines des dents de la mâchoire supérieure et des muqueuses associées
  • Palais

Mandibulaire

La division mandibulaire est la seule partie du nerf trijumeau qui possède à la fois des fonctions sensorielles et motrices.

Il communique des informations sensorielles provenant de :

  • partie externe de l’oreille
  • partie inférieure de la bouche et les muqueuses associées
  • parties avant et médiane de la langue
  • les dents de la mâchoire inférieure et les muqueuses associées
  • lèvre inférieure
  • menton

Il stimule également le mouvement des muscles de la mâchoire et de certains muscles de l’oreille interne.

L’image ci-dessous montre l’emplacement des 12 nerfs crâniens, y compris le nerf trijumeau.

Explorez le diagramme 3D interactif ci-dessous pour en savoir plus sur le nerf trijumeau.

Le nerf trijumeau joue un rôle dans de nombreuses sensations ressenties dans différentes parties du visage. En conséquence, il existe plusieurs façons de tester la fonction du nerf trijumeau.

Les méthodes courantes incluent :

  • Test avec une épingle ou un coton-tige. Un ou les deux côtés du visage sont touchés avec une épingle ou un coton-tige. On demandera alors à la personne si elle a ressenti quelque chose, et si oui, où elle l’a ressenti. Un médecin peut également toucher légèrement la cornée de l’œil avec un coton-tige pour tester la division ophtalmique. Si la personne ne cligne pas des yeux, la division ophtalmique de son nerf trijumeau peut être endommagée.
  • Essai de serrage. Un médecin demandera à quelqu’un de serrer les dents ou d’essayer d’ouvrir la mâchoire lorsqu’une résistance est appliquée. Ils vérifieront le tonus musculaire et les mouvements pour tout signe de lésion du nerf trijumeau.

Le nerf trijumeau peut également être une source de douleur intense pour certaines personnes. Cela fait partie d’une maladie chronique appelée névralgie du trijumeau (NT). Cela se produit lorsque le nerf trijumeau est sous pression ou irrité. La TN est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et chez les personnes de plus de 50 ans.

Bien que parfois la cause de la TN ne soit jamais trouvée, plusieurs choses peuvent provoquer une irritation du nerf trijumeau, notamment :

  • accident vasculaire cérébral
  • blessures au visage ou à la bouche
  • tumeur au cerveau
  • compression des vaisseaux sanguins gonflés
  • conditions neurologiques, telles que la sclérose en plaques

La douleur associée à la névralgie du trijumeau peut être très douloureuse. Les gens le décrivent souvent comme une douleur lancinante ou piquante qui dure de quelques secondes à plusieurs heures.

La douleur peut aussi être douloureuse ou brûlante. Cela a tendance à se produire plus souvent avec le temps. Beaucoup de choses peuvent déclencher la douleur, y compris toucher le visage, se raser, manger, bâiller ou parler. Elle peut affecter un ou les deux côtés du visage. TN peut causer des difficultés à long terme avec la mastication et la parole.

La TN est généralement gérée avec des médicaments couramment utilisés pour les douleurs neuropathiques, notamment des anticonvulsivants, des antidépresseurs et des relaxants musculaires. Mais certaines personnes peuvent éventuellement cesser de répondre aux médicaments, et la condition peut s’améliorer et se résoudre avec le temps.

Les céphalées en grappe peuvent également signaler un problème avec le nerf trijumeau. Les céphalées en grappe sont des maux de tête sévères sur le côté du visage. La cause est inconnue.

Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer ce qui irrite le nerf trijumeau. Dans d’autres cas, l’injection d’un agent anesthésiant dans le nerf peut aider.

Vous pouvez protéger votre système nerveux en adoptant des habitudes de vie saines comme faire de l’exercice régulièrement, boire de l’eau et avoir une alimentation équilibrée.

Le maintien d’un horaire de sommeil régulier est également essentiel pour préserver la pleine fonction du système nerveux.

De plus, les techniques de pleine conscience et de relaxation, telles que la méditation ou le yoga, peuvent aider à détendre les muscles et à réduire le stress sur le système nerveux.

Prenez rendez-vous avec un médecin si vous ressentez des douleurs faciales aiguës et soudaines ou des brûlures de longue durée. Si vous ne ressentez aucune sensation sur votre visage, vous devriez également planifier une visite chez un médecin.

Votre médecin peut vous référer à un spécialiste de la gestion de la douleur ou à un neurologue pour effectuer des tests pour les conditions associées au nerf trijumeau.

Le nerf trijumeau est l’un des 12 nerfs crâniens. Il peut transmettre des informations sensorielles et motrices au cerveau. Le nerf trijumeau se ramifie vers différentes parties du visage pour communiquer des informations sensorielles telles que la température, le toucher et la douleur. Il stimule également le mouvement des muscles de la mâchoire.

Si vous ressentez une douleur au visage, cela peut être dû à une pression sur le nerf trijumeau. Cela pourrait être un symptôme de névralgie du trijumeau ou une autre affection associée au nerf trijumeau. Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous ressentez des douleurs piquantes ou brûlantes au visage.

Article précédent14 meilleurs soutiens-gorge de sport pour courir en 2022
Article suivantLes 8 meilleures chaussures de course pour pieds plats de 2022