Accueil Carte du corps humain Fonction, anatomie et définition du noyau caudé

Fonction, anatomie et définition du noyau caudé

100
0

Le noyau caudé est une paire de structures cérébrales qui font partie des ganglions de la base. Il aide à contrôler le fonctionnement de haut niveau, y compris :

  • mouvement de planification
  • apprentissage
  • Mémoire
  • récompense
  • motivation
  • émotion
  • échanges amoureux

Les ganglions de la base sont des corps cellulaires neuronaux situés au plus profond du cerveau et impliqués dans le mouvement, le comportement et les émotions. Ce circuit cérébral reçoit des informations du cortex cérébral, qui est une couche de matière grise dans le cerveau externe liée à des fonctions cognitives supérieures telles que le traitement de l’information et l’apprentissage. Les ganglions de la base envoient des informations principalement au thalamus, qui renvoie des informations au cortex cérébral.

On pense que le dysfonctionnement du noyau caudé joue un rôle dans de nombreuses conditions, notamment :

  • plusieurs types de démence
  • trouble obsessionnel-compulsif (TOC)
  • trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)
  • trouble bipolaire
  • la schizophrénie
  • La maladie de Huntington
  • la maladie de Parkinson
  • autisme
  • syndrome de la Tourette

Un noyau caudé est situé profondément à l’intérieur de chacun des deux hémisphères du cerveau, près du thalamus. Les noyaux comportent une tête large qui se rétrécit en un corps et une queue fine. Ils sont courbés et ressemblent à la lettre « C ».

Le noyau caudé aide à traiter les informations visuelles et à contrôler les mouvements. Il est impliqué dans la mémoire de travail, la fonction cognitive et les émotions.

La structure joue un rôle vital dans la façon dont le cerveau apprend, en particulier le stockage et le traitement des souvenirs. En tant que processeur de rétroaction, il utilise les informations des expériences passées pour influencer les actions et décisions futures.

Ceci est important pour le développement et l’utilisation du langage. Les experts pensent que les capacités de communication sont principalement contrôlées par le noyau caudé et le thalamus.

Une autre structure cérébrale appelée substantia nigra libère de la dopamine qui se projette vers le noyau caudé. Ceci est nécessaire au bon fonctionnement du système des ganglions de la base. La substantia nigra, qui contrôle le mouvement, est reliée au noyau caudé et fait également partie des ganglions de la base.

Certains spécialistes du cerveau soupçonnent des variations du noyau caudé de jouer un rôle dans le développement de plusieurs troubles neurologiques et psychiatriques.

Le dysfonctionnement de la dopamine a été lié à la maladie de Parkinson et à d’autres troubles du mouvement. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont de faibles niveaux de dopamine, principalement en raison de l’altération des neurones de la substance noire.

UN étude 2019 ont constaté que près de la moitié des personnes aux premiers stades de la maladie de Parkinson présentaient des signes de neurodégénérescence dans le noyau caudé. Il a été constaté que l’implication précoce du noyau caudé entraînait de moins bons résultats sur 4 ans de suivi, notamment des troubles cognitifs, une dépression et des problèmes de mouvement.

Les lésions du noyau caudé peuvent également entraîner une aboulie, également connue sous le nom d’apathie ou de manque de volonté. On pense que l’aboulie est liée à des problèmes avec des parties de votre cerveau qui dépendent de la dopamine pour envoyer des messages. C’est un symptôme courant chez les personnes atteintes de :

  • la maladie de Parkinson
  • démence
  • La maladie d’Alzheimer

Les dommages au noyau caudé peuvent également être impliqués dans:

  • TOC
  • TDAH
  • syndrome de la Tourette
  • autisme
Article précédentMeilleur maquillage minéral : 8 produits à essayer
Article suivant14 meilleurs soutiens-gorge de sport pour courir en 2022