Accueil maladies et médicaments Dépistage et diagnostic du cancer de la vessie

Dépistage et diagnostic du cancer de la vessie

73
0

Il existe plusieurs tests qui peuvent déterminer le diagnostic de cancer de la vessie. Divers tests peuvent être utilisés pour poser un diagnostic exact de cancer de la vessie.

Tests de pathologie

Le dépistage commence généralement par des tests pathologiques, où des échantillons de liquide et de tissu sont examinés par un pathologiste dans un laboratoire.

  • Le test le plus efficace, non invasif et peu coûteux est un analyse d’urine/cytologie. Ici, un échantillon d’urine est prélevé sur le patient et évalué pour les cellules cancéreuses, les globules rouges et blancs (qui combattent les infections des voies urinaires) et l’hématurie ou l’infection microscopique. L’hématurie (sang dans les urines) est également le signe d’une éventuelle infection des voies urinaires.
  • Si des anomalies sont trouvées dans l’urine, une biopsie sera effectuée, au cours de laquelle un pathologiste examinera les tissus pour détecter la présence de cellules cancéreuses. Si la culture d’urine ne montre pas d’anomalies, une biopsie ou d’autres tests peuvent toujours être ordonnés, surtout s’il y a des symptômes préoccupants.

Examens d’imagerie

Des tests d’imagerie peuvent être utilisés pour localiser les blocages et les tumeurs, et déterminer si le cancer s’est propagé à d’autres organes.

  • Un pyélogramme intraveineux est un test d’imagerie au cours duquel le patient reçoit une injection de colorant et le radiologue observe avec une radiographie le mouvement de ce colorant dans les voies urinaires. Cette radiographie examinera le système collecteur des reins pour déterminer la présence de toute irrégularité. C’est bon pour voir les petites localisations cancéreuses et les voies urinaires supérieures, et en particulier pour détailler les reins, les uretères et la vessie.
  • Les scanners CT ou CAT sont une autre forme de rayons X, qui crée une image plus détaillée du corps et des organes. Ceci est utilisé pour localiser les blocages rénaux ou vésicaux et pour déterminer la stadification, le traitement recommandé et si le cancer de la vessie s’est métastasé (s’est propagé à d’autres parties du corps).
  • L’IRM est une autre forme d’imagerie qui crée des images détaillées et de très haute qualité des tumeurs de la vessie en plus des organes adjacents, tels que la poitrine, le bassin et l’abdomen, pour localiser toute métastase.
  • L’imagerie par ultrasons, sans effets secondaires ni rayonnement, est non invasive et examine principalement la vessie et les reins. Il peut localiser de petits blocs et pierres dans les voies et mesurer également l’épaisseur de la paroi de la vessie.
  • L’étalon-or pour l’évaluation des voies urinaires inférieures est une procédure ambulatoire de routine appelée cystoscopie. De la même manière qu’une coloscopie permet aux médecins de voir à l’intérieur du tube digestif inférieur, une cystoscopie fournit un visuel des voies urinaires inférieures et de la muqueuse de la vessie.

    Au cours de la procédure, un instrument spécialisé appelé cystoscope est passé à travers l’urètre dans la vessie. Les cystoscopes sont soit rigides, soit flexibles. La fibre optique permet de créer des images de la muqueuse de la vessie. Si des anomalies, telles que des tumeurs, des calculs ou des plaques de tissu d’apparence anormale, sont découvertes lors de la cystoscopie, une biopsie peut être effectuée. Le spécimen de biopsie sera ensuite évalué par un pathologiste pour la présence de cellules cancéreuses.

  • À l’occasion, l’urologue effectuera une biopsie au cours d’une procédure de résection transurétrale d’une tumeur de la vessie, qui sera programmé pour un prochain rendez-vous. Il s’agit d’une procédure peu invasive qui n’implique pas de faire une incision dans le corps. L’ablation complète d’une tumeur confinée à la vessie peut être accomplie à l’aide d’une portée opératoire, qui passe à travers l’urètre dans la vessie.
Article précédentDysfonctionnement de la vessie et des intestins
Article suivantAblation du cancer du rein