Accueil santé A à Z Comment réagir devant une crise cardiaque?

Comment réagir devant une crise cardiaque?

93
0
Comment réagir devant une crise cardiaque?
Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, toutes les 40 secondes, quelqu’un a une crise cardiaque dans ce pays. Chaque année, environ 805 000 personnes ont une crise cardiaque.
De ce nombre, 605 000 sont des premières crises cardiaques. Et 1 crise cardiaque sur 5 est silencieuse, ce qui signifie que la personne n’est même pas consciente que cela se produit.

Alors, que devriez-vous faire si quelqu’un a une crise cardiaque? La cardiologue interventionnelle Leslie Cho, MD, offre quelques conseils utiles qui peuvent sauver une vie.

Symptômes d’une crise cardiaque

Les symptômes de crise cardiaque peuvent aller de l’essoufflement à un sentiment de malheur imminent. Certains autres symptômes courants d’une crise cardiaque comprennent:

  • Anxiété.
  • Douleur thoracique ou pression (angine de poitrine).
  • Inconfort dans les bras, le cou, le dos ou la mâchoire.
  • Palpitations cardiaques.
  • Se sentir étourdi, étourdi ou s’évanouir.
  • Nausées ou maux d’estomac.
  • Essoufflement ou difficulté à respirer.
  • Transpiration.

Bien que les femmes aient des douleurs / pressions thoraciques comme les hommes, elles sont plus susceptibles de ressentir un essoufflement, des nausées / vomissements et des douleurs au dos ou à la mâchoire.

Étapes à suivre lors d’une crise cardiaque

En cas d’urgence, il est facile de paniquer. Mais rester calme aide à s’assurer que le membre de votre famille ou votre ami (ou même vous-même) reçoit de l’aide – rapidement.

Étape 1 : Composez le numéro d’urgence médicale

« Une crise cardiaque est une urgence médicale grave et appeler le service d’urgence est le moyen le plus rapide d’obtenir un traitement qui sauve des vies », souligne le Dr Cho. « C’est parce que les travailleurs des services médicaux d’urgence peuvent commencer les interventions immédiatement à leur arrivée et sur le chemin de l’hôpital. »

Étape 2: Prenez un médicament contre la douleur thoracique

Si vous, ou la personne ayant la crise cardiaque, avez reçu des médicaments contre la douleur thoracique, comme la nitroglycérine, utilisez-les. Pour ceux qui n’ont pas de médicaments contre la douleur thoracique, certains fournisseurs de soins de santé recommandent de mâcher lentement 325 milligrammes d’aspirine pour aider à minimiser les dommages cardiaques ou prévenir le développement d’un caillot sanguin dangereux. Mais ne le faites que s’il n’y a pas d’antécédents d’allergie à l’aspirine ou d’une condition médicale qui pourrait s’aggraver à cause de cela.

Étape 3 : Restez calme

Pendant que vous attendez des soins d’urgence, essayez de rester calme, desserrez vos vêtements et reposez-vous. Si vous soupçonnez que vous avez une crise cardiaque, ne mangez ni ne buvez rien en dehors des médicaments, et si quelqu’un d’autre a une crise cardiaque, ne lui permettez pas de le faire non plus.

Démarrer la RCR si nécessaire

Si la personne que vous observez devient inconsciente et ne répond plus, composez le numéro des urgences médicales et vérifiez s’il y a un pouls. S’il n’y a pas de pouls, commencez la RCR.

S’il s’agit d’un enfant ou d’un nourrisson, faites toujours une minute de RCR avant d’appeler le service des urgences de votre pays.

Pourquoi il est si important d’obtenir de l’aide immédiatement

Encore une fois, si vous soupçonnez le moins du monde que quelqu’un (ou même vous) a une crise cardiaque, la première et la plus importante chose à faire est d’appeler le service des urgences. N’appelez pas votre fournisseur de soins de santé et ne vous rendez pas à l’hôpital en voiture. Cela peut faire perdre un temps précieux pour le traitement. Et n’attendez certainement pas et espérez que les symptômes disparaîtront d’eux-mêmes. Il n’y a pas de pénalité si cela s’avère être une fausse alerte.

Article précédentQuelle est la différence entre le bon et le mauvais cholestérol?
Article suivantSoulager vos douleurs avec la méditation