Accueil Nutrition et Remise en forme Boire du thé peut-il entraver l’absorption du fer par les aliments?

Boire du thé peut-il entraver l’absorption du fer par les aliments?

274
0
Photo de Mareefe provenant de Pexels

Certaines études ont suggéré que boire du café, du thé et d’autres boissons contenant de la caféine inhibe l’absorption du fer, mais une tisane, telle que la camomille, la menthe poivrée ou le thé au gingembre, peut-elle également réduire l’absorption du fer?

Effets des tanins et des oxalates

Les tanins et les oxalates sont quelques-uns des composés naturels du thé qui inhiberaient l’absorption du fer. Ils se lient au fer, en particulier au fer non hémique présent dans les aliments végétaux tels que les haricots, les pois, les légumes verts à feuilles et les noix.1 (L’autre type de fer, le fer hémique, se trouve dans les aliments d’origine animale tels que la viande, le poulet et le poisson.)

Tanins dans le thé noir

Les tanins présents dans le thé noir lui donnent sa couleur brun rougeâtre foncé et sa saveur corsée et astringente caractéristique. Les tanins ont des objectifs différents, allant de la protection d’une plante contre les ravageurs à la promotion de la croissance de la plante.

Bien que la quantité de tanins dans le thé noir varie en fonction de la variété, de l’état de croissance et de la méthode de traitement, le thé noir est considéré comme l’une des principales sources de tanins dans l’alimentation humaine. (D’autres sources importantes comprennent le vin rouge, le vin blanc vieilli en chêne, le chocolat et le café.)2

D’autres types de thé, y compris le thé vert, le thé blanc et le thé oolong, sont également fabriqués à partir de la même plante que le thé noir, connu sous le nom de Camellia sinensis. Ils contiennent généralement différents types de tanins.

Des facteurs tels que le temps de trempage et le degré de fermentation affectent la teneur en tanin du thé. Les thés fermentés tels que le thé pu-erh et le thé oolong contiennent généralement plus de tanins que le thé blanc.

Tanins dans les tisanes

Les tisanes (qui sont techniquement des tisanes ou des infusions) peuvent contenir des tanins. Bien que l’on en sache plus sur l’effet du thé noir sur l’absorption du fer, certains affirment que la tisane, en particulier le thé à tanin plus élevé, peut inhiber le fer.

Les herbes et les épices censées contenir des tanins comprennent:

  1. Hibiscus
  2. Camomille
  3. Cannelle
  4. Gousses
  5. Guarana
  6. Orties
  7. Menthe poivrée
  8. Framboise rouge
  9. Églantier
  10. Sauge
  11. Orme glissant
  12. Thym
  13. Curcuma
  14. Yerba maté

On dit parfois que les thés Rooibos et Honeybush sont faibles en tanins, cependant, il y a peu de preuves que la teneur en tanin dans le rooibos fermenté ou le honeybush est inférieure à celle des autres thés.

Recherche

À ce stade, très peu d’études ont examiné les effets de la tisane sur l’absorption du fer non hémique.

Une revue a révélé que bien que certains tanins puissent inhiber l’absorption du fer au cours d’un repas, il existe peu de recherches pour dire si les tanins affectent le fer à long terme. D’autres études sont nécessaires pour déterminer ces effets.1

Dans une étude plus ancienne publiée dans le British Journal of Nutrition, les chercheurs ont testé différents thés et cacao et ont constaté qu’ils inhibaient l’absorption du fer.4 L’étude a révélé que les taux d’inhibition de l’absorption du fer variaient selon le type:

  • Thé noir : 79 à 94 %
  • Thé à la menthe poivrée: 84%
  • Thé Pennyroyal: 73%
  • Cacao: 71%
  • Thé verveine: 59%
  • Thé aux fleurs de tilleul: 52%
  • Thé à la camomille: 47%

L’ajout de lait avait peu ou pas d’influence sur l’absorption du fer.

Dans une étude de 2007 publiée dans l’European Journal of Clinical Nutrition, leschercheurs ont déterminé les niveaux de fer chez 954 adultes en bonne santé et ont également estimé leur consommation de thé.5 Ils ont constaté que les niveaux de fer n’étaient pas liés à la consommation de thé noir, vert et à base de plantes, ni au type ou à la force du thé, au temps d’infusion ou au temps de consommation de thé.

Cependant, une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition en 2017 a révélé que le thé consommé avec un repas diminuait l’absorption du fer non hémique, mais que la consommation de thé une heure après un repas ne diminuait pas l’absorption du fer dans la même mesure.

Il y a très peu de recherches concluantes pour dire comment les tanins dans les tisanes affectent l’absorption du fer.

Que devriez-vous faire?

Si vous avez suivi un régime végétarien ou végétalien, qu’on vous a dit de réduire les tanins dans votre alimentation, ou si vous avez une anémie ferriprive,consultez votre fournisseur de soins de santé au sujet des aliments et des boissons qui vous conviendraient.

Évitez de trop infuser le thé pour réduire le nombre de tanins et d’oxalates dans le thé. La vitamine C améliore l’absorption du fer non hémique.

Gardez à l’esprit que trop de fer dans le corps peut causer des problèmes. Si vous buvez régulièrement du thé et que vous vous demandez si vous absorbez le fer, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé avant d’augmenter votre consommation de fer (en particulier à partir de suppléments).

7 Sources d’informationVerywell Health uses only high-quality sources, including peer-reviewed studies, to support the facts within our articles. Read our editorial process to learn more about how we fact-check and keep our content accurate, reliable, and trustworthy.

  1. Delimont NM, Haub MD, Lindshield BL. The impact of tannin consumption on iron bioavailability and status: a narrative reviewCurr Dev Nutr. 2017;1(2):1-12. doi:10.3945/cdn.116.000042
  2. Khasnabis, J, Rai C, Roy A. Determination of tannin content by titrimetric method from different types of tea. Journal of Chemical and Pharmaceutical Research. 2015;7(6):238-241.  
  3. Joubert, E, de Beera D. Rooibos (Aspalathus linearis) beyond the farm gate: From herbal tea to potential phytopharmaceuticalSouth African Journal of Botany. 2011;77(4):869-886. doi:10.1016/j.sajb.2011.07.004
  4. Hurrell RF, Reddy M, Cook JD. Inhibition of non-haem iron absorption in man by polyphenolic-containing beveragesBr J Nutr. 1999;81(4):289-95. doi:10.1017/S0007114599000537
  5. Mennen L, Hirvonen T, Arnault N, Bertrais S, Galan P, Hercberg S. Consumption of black, green and herbal tea and iron status in French adultsEur J Clin Nutr. 2007;61(10):1174-9. doi:10.1038/sj.ejcn.1602634
  6. Ahmad Fuzi SF, Koller D, Bruggraber S, Pereira DI, Dainty JR, Mushtaq S. A 1-h time interval between a meal containing iron and consumption of tea attenuates the inhibitory effects on iron absorption: a controlled trial in a cohort of healthy UK women using a stable iron isotopeAm J Clin Nutr. 2017;106(6):1413-1421. doi:10.3945/ajcn.117.161364
  7. National Cancer Institute. Tannin.

Additional Reading

Article précédentNycturie: causes, traitements et prévention
Article suivantLes patients ambulatoires atteints de COVID-19 qui suivaient des anticoagulants ambulatoires au moment du diagnostic ont connu un risque d’hospitalisation réduit de 43%