Accueil Carte du corps humain Le foie : anatomie, définition, symptômes et plus

Le foie : anatomie, définition, symptômes et plus

196
0

 

Votre foie est le plus grand organe solide de votre corps. L’emplacement du foie se situe principalement dans la partie supérieure droite de l’abdomen, juste en dessous du diaphragme. Une partie du foie va également dans l’abdomen supérieur gauche.

En moyenne, le foie pèse environ 3 livres à l’âge adulte et a à peu près la taille d’un ballon de football.

Cet organe est vital pour les fonctions métaboliques et le système immunitaire de l’organisme. Sans un foie fonctionnel, une personne ne peut pas survivre.

 

Le foie est un organe en forme de demi-lune qui est assez droit sur le fond. Il est légèrement incliné dans la cavité du corps, avec la partie gauche au-dessus de l’estomac et la partie droite au-dessus de la première partie de l’intestin grêle.

Le foie a deux parties principales ou lobes. Chaque lobe est ensuite divisé en huit segments. Chaque segment a environ 1 000 lobules ou petits lobes. Chacun de ces lobules a un petit tube (conduit) qui s’écoule vers le canal hépatique commun.

Comparé au reste du corps, le foie est parcouru par une quantité importante de sang. Environ 13 pour cent du sang du corps, qui est d’environ une pinte, est dans le foie à un moment donné.

 

 

Utilisez ce diagramme 3D interactif pour explorer le foie :

 

Les principales fonctions du foie sont dans les processus métaboliques du corps. Ceux-ci inclus:

  • décomposer ou convertir les substances des aliments comme les graisses et les protéines
  • extraire de l’énergie, des vitamines et des minéraux
  • rendre les toxines moins nocives pour le corps et les éliminer de la circulation sanguine

Pour ce faire, le foie reçoit du sang contenant des nutriments des organes digestifs via une veine appelée veine porte. Les nombreuses cellules du foie, appelées hépatocytes, reçoivent et filtrent ce sang.

Le foie fabrique également environ 800 à 1 000 millilitres (mL) de bile par jour, qui va ensuite dans l’intestin grêle et aide à décomposer davantage les graisses. Pendant ce temps, il libère également de l’ammoniac, un sous-produit toxique de la dégradation des protéines, dans votre urine sous forme d’urée.

 

 

Le foie est vraiment un organe étonnant car il a la capacité de se régénérer. Cela signifie qu’après une blessure ou une intervention chirurgicale pour retirer des tissus, le tissu hépatique peut repousser dans une certaine mesure.

Le foie commence à repousser en agrandissant les cellules existantes. Ensuite, de nouvelles cellules hépatiques commencent à se multiplier.

En 1931, une étude sur des rats a montré pour la première fois que dans la semaine suivant le retrait les deux tiers du foie d’un rat, l’organe avait retrouvé son poids initial. D’autres études ont confirmé ces résultats chez les rongeurs, et la recherche a montré que les foies humains peuvent se comporter de la même manière.

 

Il existe de nombreux types de maladies qui peuvent affecter le foie et ses fonctions. Certains ont des traitements efficaces, d’autres non. Voici des exemples d’affections courantes qui affectent le foie :

Hépatite auto-immune

L’hépatite auto-immune amène le système immunitaire de l’organisme à s’attaquer lui-même et détruire tissu hépatique sain. L’hépatite auto-immune peut entraîner une cirrhose du foie et d’autres lésions hépatiques.

Atrésie biliaire

L’atrésie biliaire est une condition qui affecte les voies biliaires et le flux biliaire chez les nouveau-nés. Les voies biliaires à l’intérieur et à l’extérieur du foie deviennent cicatricielles et obstruées.

La condition peut être congénitale ou résulter d’une inflammation. Elle nécessite généralement une intervention chirurgicale et, dans de nombreux cas, une greffe du foie.

Hémochromatose

L’hémochromatose provoque l’accumulation d’un excès de fer dans le corps. Trop de fer peut dégâts le foie.

L’hémochromatose primaire est généralement causée par des troubles génétiques qui interfèrent avec la production de globules rouges.

L’hémochromatose secondaire est causée par une consommation excessive de fer dans votre alimentation ou par une transfusion sanguine. Si vous souffrez d’anémie sévère ou d’une autre affection nécessitant des transfusions sanguines fréquentes, vous pouvez avoir une accumulation de fer dans votre sang. Mais, il existe des traitements pour réduire le risque que cela se produise.

D’autres causes peuvent inclure une insuffisance hépatique ou l’hépatite B ou C.

Un troisième type, mais très rare, est l’hémochromatose néonatale, qui survient lorsque le foie du fœtus est endommagé dans l’utérus.

Hépatite A

L’hépatite virale fait référence à une infection virale qui provoque une inflammation du foie. Les types d’hépatite ont des lettres différentes, y compris A, B, C, D et E. Chacun a des causes et une gravité différentes.

L’hépatite A est plus fréquente dans les régions qui manquent d’eau potable et dont les systèmes d’assainissement sont médiocres. La plupart des gens peuvent récupérer de l’hépatite A sans insuffisance hépatique ni complications à long terme.

Hépatite B

L’hépatite B peut provoquer une infection à court ou à long terme. Chez les adultes aux États-Unis, la maladie est le plus souvent transmis par contact sexuel. Cependant, une personne peut également l’attraper en partageant des aiguilles ou en s’injectant accidentellement avec une aiguille contaminée.

La maladie peut entraîner de graves complications, notamment une insuffisance hépatique et un cancer. Il existe un vaccin contre la maladie pour la prévenir.

Hépatite C

L’hépatite C peut être une infection aiguë ou chronique. C’est se répand le plus souvent en entrant en contact avec du sang contenant le virus de l’hépatite C, par exemple en partageant des aiguilles sales pour s’injecter des drogues ou pour appliquer des tatouages.

Un contact sexuel non protégé avec une personne porteuse du virus peut également transmettre l’infection. Mais, c’est un événement moins courant.

Cette condition peut provoquer une inflammation pouvant entraîner une cirrhose, une insuffisance hépatique et un cancer du foie.

Maladie du foie gras non alcoolique et NASH

La stéatose hépatique non alcoolique est une condition dans laquelle la graisse construire dans le foie. Un excès de graisse peut endommager le foie, provoquant une inflammation.

La stéatohépatite non alcoolique (NASH) est une forme de stéatose hépatique non alcoolique qui provoque des cicatrices ou une fibrose. Les personnes qui ont un surplus de poids et qui ont des conditions liées à l’obésité, comme le diabète de type 2, sont plus susceptibles d’avoir cette maladie.

Cancer du foie

Si le cancer se développe dans le foie, il détruit les cellules et affecte le fonctionnement normal du foie. Les taux de cancer du foie aux États-Unis ont triplé au cours des 30 dernières années.

Les personnes atteintes de cirrhose ont un risque très élevé de développer un cancer du foie.

Le carcinome hépatocellulaire (CHC) est le type de cancer du foie le plus courant. Il commence dans les cellules du foie.

Cirrhose et insuffisance hépatique

La cirrhose du foie est une condition où le tissu cicatriciel remplace tissu hépatique sain. Cela provoque une perte de la fonction hépatique qui se traduit par une insuffisance hépatique chronique. C’est une maladie grave qui doit être traitée immédiatement.

Un certain nombre de conditions peuvent provoquer une cirrhose. Il s’agit notamment de la consommation excessive d’alcool à long terme, de l’hépatite chronique ou de maladies génétiques rares, telles que la maladie de Wilson.

La cirrhose peut aussi cause pression élevée dans la veine porte du foie, entraînant une affection appelée hypertension portale. Cela peut provoquer une ascite, qui se produit lorsque des liquides s’infiltrent dans l’abdomen.

L’abdomen peut devenir enflé et douloureux. L’ascite peut également provoquer un œdème, qui est le gonflement des jambes et des chevilles. Si l’ascite s’infecte, on parle de péritonite bactérienne spontanée, une maladie qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée.

Un autre type d’insuffisance hépatique est l’insuffisance hépatique aiguë, qui est une détérioration rapide de la fonction hépatique. L’insuffisance hépatique aiguë peut survenir soudainement ou en quelques semaines ou quelques jours. La causes peut inclure :

  • prendre trop d’acétaminophène (Tylenol)
  • apport insuffisant de sang au foie
  • hépatite
  • Overdose de drogue
  • certains suppléments à base de plantes ou diététiques

Maladie alcoolique du foie

La maladie alcoolique du foie est une maladie métabolique affectant le foie. Elle est causée par une consommation prolongée et excessive d’alcool. Cela peut évoluer différemment pour chaque personne, mais il y a généralement trois étapes :

  • accumulation de graisse dans les cellules du foie
  • inflammation des cellules du foie
  • cirrhose

Le type d’alcool n’affecte pas si vous pouvez développer la maladie. Ce qui compte, c’est la consommation de grandes quantités dans le temps. Les femmes sont plus susceptibles de contracter la maladie. D’autres risques incluent l’obésité et une alimentation riche en graisses, ainsi qu’une infection concomitante par l’hépatite C.

Article précédentLa thérapie cognitive est prometteuse dans le traitement du SSPT et des maux de tête
Article suivantArtère fémorale : Qu’est-ce que c’est, anatomie et fonction